Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > Actualités > Cheminots en grève et exaspération des usagers : la SNCF interdit la grève (...)

Cheminots en grève et exaspération des usagers : la SNCF interdit la grève par la gratuité des billets

mercredi 18 décembre 2019, par La rédaction

Nous le savons tous et toutes les premiers lésés lors des grèves de cheminots en France depuis des lustres c’est nous, les usagers. Mais au moins un syndicat, Sud Rail, propose depuis des années la grève par la gratuité des billets, c’est complètement légal, une affaire a au moins été jugée dans ce sens, mais la SNCF l’interdit et sanctionne sévèrement ses agents qui s’y adonnent.
 
Les explications sont à lire dans l’article de Sophie Chapelle sur Basta Mag paru aujourd’hui :
 
Une grève par la gratuité des transports est-elle possible ?
 
Comme à son habitude l’ex PDG Pépy invoquait des raisons fallacieuses pour justifier sa position : parmi elles celle de la mise en danger des usagers pour des motifs de ruées potentielles vers les trains qui seraient surchargés. On croit rêver.
 
C’est donc bien à cause de la SNCF et de sa direction que nous devons la chienlit sur les transports durant ces fêtes de fin d’année dans notre beau pays. Pas à cause de certains syndicats en tous cas qui ont proposé d’évoluer vers une grève intelligente, celle de la gratuité.
 
Et côté usagers peut-on ne pas payer ses tickets SNCF ?
 
L’article de Simon Louvet dans Actu Paris essaie de répondre à cette question. On peut le lire ici :
 
Grève illimitée à partir du 5 décembre : ne pas payer ses tickets RATP et SNCF, une bonne idée ?
 
Concernant l’émission de billets gratuits, le secrétaire fédéral de Sud Rail Bruno Poncet y est très favorable et en tire une conclusion qui nous parait évidente : "Les cheminots travaillent et les gens ne paient pas leur billet. On remplirait l’objectif de blocage économique de la grève, sans l’impact sur les déplacements, ce serait parfait. L’entreprise serait obligée d’écouter."
 

JPEG - 147.4 ko

 
C’est ce qui se pratique lors des actions de grogne aux péages des autoroutes
 
Quand sont ouvertes les barrières des péages pour laisser passer les automobilistes. Au détriment des sociétés privées d’autoroute. Oui mais dans le cas de la SNCF c’est l’état qui gère et hors de question gnagna... On montre les muscles.
 
La grève par la gratuité a toujours été soutenue par plusieurs élus de droite et de gauche, mais une fois au pouvoir la belle idée disparaît et aucun aménagement à la loi n’est voté. Le gouvernement et la SNCF sont donc bel et bien complices de ce qui nous arrive en cette fin d’année au niveau transports. Comme ils l’ont été précédemment avec les autres épisodes de grogne cheminote.

Répondre à cet article