Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil du site > Actualités > Défaillante SNCF : la meilleure offre Marseille Clermont c’est avec RENFE et (...)

Défaillante SNCF : la meilleure offre Marseille Clermont c’est avec RENFE et TER Auvergne !

lundi 16 décembre 2013, par MG

Triste constat pour la société dite ferroviaire : le point de non retour est atteint dans son abandon de la liaison Clermont Nîmes Marseille :
 
Depuis hier dimanche 15 décembre 2013 et les nouveaux horaires, le meilleur et le moins coûteux service est proposé par... la RENFE avec son train à grande vitesse AVE combiné aux TER de la région Auvergne. Ces trains circulant, nous le rappelons, sur le territoire national et sur 3 régions : PACA, Languedoc Roussillon et Auvergne. Qu’on en juge :
 
Marseille Clermont en 6 heures 09 de trajet tous les jours en AVE RENFE et TER Auvergne en partant de Saint-Charles à 7 h 10, arrivée Nîmes 8 h 06 avec changement à 8 h 14 et arrivée dans la capitale auvergnate 13 heures 19 (voir nos fiches horaires). Le brinquebalant Cévenol + sa correspondance mettent 7 heures 22 ! De plus les tarifs sont modulés et on peut trouver des trajets à 31 euros environ si on prend le billet assez tôt et 44 euros environ normalement.
 

 
Et pour environ 98 euros Barcelone Clermont est maintenant à 9h56 de trajet et 10h37 pour le retour tous les jours :
 

Barcelona 09h20 23h26
Perpignan 21h30/22h07
Nîmes 12h49/14h11 17h59/1841
Clermont-Ferrand 19h16 12h49

 
Si ce n’était les volontés fortes de la société de chemins de fers espagnole et de la région Auvergne, on pourrait se demander qui assurerait correctement les dessertes du Haut-Allier et des Cévennes.

2 Messages de forum

  • Bon sur la forme, faux sur le fond :

    Le Marseille - Barcelone, certes assuré en AVE Espagnol, n’est pas un train RENFE mais un train SNCF/RENFE, donc assuré et proposé par SNCF sur la partie française de son parcours.

    De fait, donc, la SNCF est totalement dans cette initiative.

    Enfin, il faut noter que la comparaison avec le cévenol est hors jeu. En effet, le TGV/AVE Barcelone-Madrid est le seul à utiliser la ligne TGV entre Nimes et Marseille. Il est donc a fortiori plus rapide qu’un train utilisant la ligne classique via Arles et Miramas.

    • Bien sûr... Comme la SNCF est partie prenante dans les TER payés par les régions.
      Comme j’aurais peut-être du le préciser dans l’article je parle du matériel roulant qui appartient bien à RENFE pour l’AVE et aux Régions pour les TER.
      Et en vertu de son monopole elle est bien obligée de mettre du personnel dedans pour les faire rouler, la SNCF...
      Mais l’initiative des liaisons AVE vers Paris, Lyon, Toulouse, et Marseille est bien celle des espagnols qui les souhaitaient et en rêvaient depuis longtemps. La France s’est vu forcer la main c’est évident, et c’est fait. Et c’est très bien ainsi. L’abandon des intérêts du sud par les techno-politiques parisiens ras la patate ! Que les sudistes de Lyon à Toulouse se tournent vers Barcelona si ce n’est déjà fait, et que les catalans viennent investir en Occitanie et en Auvergne vu que Lutèce, la capitale mondiale et rayonnante (plus beaucoup d’ailleurs) dénigre ses régions, de montagne en particulier.