Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > En Train > Gare TGV fantôme de Montpellier : Le président de la métropole arrête les (...)

Gare TGV fantôme de Montpellier : Le président de la métropole arrête les frais !

dimanche 23 septembre 2018, par La rédaction

Non seulement la gare de la Mogère, baptisée Sud de France en hommage au grand visionnaire feu Georges Frêche, est ignorée des voyageurs, car extrêmement mal desservie vers le centre ville, non seulement seuls 4 trains s’y arrêtent par jour, non seulement il est impossible d’y trouver un agent SNCF pour vous renseigner, non seulement la présidente de la région Occitanie Carole Delga ne veut plus payer sa part dans le projet, non seulement la presse nationale en fait ses choux gras, mais voici qu’en plus le président de la métropolette, Philippe Saurel, également maire de l’ex capitale de l’ex Languedoc Roussillon, décide, après une pique du merveilleux Guillaume Pipo affirmant que cette gare n’était pas la volonté de la SNCF, "d’arrêter les frais". Ce qui pourrait signifier entre autre qu’aucune ligne de tram n’ira jamais à la merveilleuse gare betterave. Et que les projets commerciaux dans la zone alentour pourraient voir un coup d’arrêt. Saurel qui a déclaré exactement ceci : « Je vais arrêter les frais, il est hors de question que je paie pour tous ceux qui se planquent ou mentent en permanence. »
 
Là aussi un nouveau qualificatif pour le PDG de la société dite ferroviaire. Succulent.
 
Bravo Guillaume ! Non seulement la SNCF s’est arrangée toute seule pour pousser ses deux projets de gares fantômes à Nîmes et Montpellier, au mépris des élus locaux et des habitants qui n’en veulent pas, mais les déclarations de son PDG aboutissent au flop total !

Répondre à cet article