Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > En Train > Gare TGV inutile de Manduel : les élus de l’agglo de Nîmes en pleine (...)

Gare TGV inutile de Manduel : les élus de l’agglo de Nîmes en pleine com

lundi 14 novembre 2016, par La rédaction

Après les injonctions d’il y a trois jours du président de la métropole de Montpellier Philippe Saurel qui demandait qu’un coup de fouet soit donné par la SNCF pour construire cette gare TGV plus rapidement, car sans elle l’inutile gare TGV de Montpellier la Mogère ne verrait passer presqu’aucun train lors de son inauguration, les élus de l’agglomération nîmoise se voient obligés (remotivés par un appel de Manuel Valls, le grand copain de Saurel ?) d’en remettre une couche ce lundi devant la presse médusée (enfin si peu).
 
Et donc apprécions à leur juste valeur les déclarations de ces derniers qui défendent becs et ongles la gare mais aussi et surtout leur grand projet Magna Porta de zone d’activités commerciales. Le grand projet du siècle pour Nîmes prétendent ils. Bien entendu.
 
Ecoutons donc ces tristes pingouins prêts à faire dépenser à la collectivité des centaines de millions d’euros sur France 3 Languedoc Roussillon au journal de 19 heures ce lundi 14 novembre :
 


Dans le Gard l’on reparle de la future gare TGV de Manduel et de la ZAC environnante qui devrait voir le jour à l’horizon 2019. Des projets encore nébuleux qui divisent et qui faisaient aujourd’hui l’objet d’une réunion du conseil communautaire à Nîmes.
 
Ici dans ces champs à côté de la future gare de Manduel qui devrait ouvrir ses portes en 2019 une zone d’aménagement concertée verra également le jour. Un projet qui fait rêver certains élus de Nîmes Métropole.
 
Frank Proust, maire par intérim de Nîmes
« Ce sera un projet économico touristique. Donc effectivement des entreprises, des investisseurs comme vous le savez sur des parcs thématiques pour faire de ce projet de territoire le projet du 21ème siècle pour notre département. »
 
Autre sujet de discussion la 3ème voie qui ne sera pas prête avant 2021.
 
Yvan Lachaud, président de Nîmes Métropole (UDI)
« Ok nous on y va, on va créer l’avenue de la gare ! C’est grosso modo 7 à 8 millions d’euros pour l’agglomération. On va le faire pour être présent en 2019 à une condition c’est que SNCF s’engage eux aussi à faire la 3ème voie c’est-à-dire une voie qui permettra à nos concitoyens d’accéder directement de cette gare de Manduel à la gare centre de Nîmes. »
 
Mais pour certains élus de l’opposition le projet reste encore trop vague.
 
Catherine Bernié-Boissard, conseillère communautaire de Nîmes PCF
« Est-ce que il ne faut pas réévaluer l’ensemble ? Et la gare et le projet d’accompagnement Magna Porta ? Est-ce que Magna Porta la grande porte c’est pas aujourd’hui une grande illusion ? Qui sont les investisseurs qui viendront s’installer dans une zone où s’arrêtent au mieux 10 TGV par jour pendant plusieurs années ? »
 
14 TGV exactement devraient desservir la gare de Manduel quotidiennement sur les 33 annoncés initialement.

La vidéo :
 

MPEG4 - 3.1 Mo