Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > En Train > La SNCF sur les Intercités Aubrac et Cévenol : "On va remettre les lignes sur (...)

La SNCF sur les Intercités Aubrac et Cévenol : "On va remettre les lignes sur la carte mais pour le reste c’est pas nous..." [MAJ]

lundi 4 mai 2015, par La rédaction

[Mise à jour du 4 Mai]
 
Un mois et quelques jours après notre coup de gueule et après la réponse de la SNCF (en bas de page) voilà qu’enfin une carte plus proche de la réalité remplace la carte scélérate. En fait encore une carte fausse puisque la ligne de l’Aubrac est dessinée partant de la capitale (plus pour longtemps) de la région Montpellier et non de Béziers ET que le Cévenol a pour origine Avignon et non Nîmes. Mais enfin quand l’incompétence persiste on s’en contentera... Que les Dieux du Trait de Photoshop ou de GIMP en soient remerciés quand même. La correction a dû coûter très cher à la société dite ferroviaire.
 

 

[Article du 27 Avril]
 
Oh oui c’est une erreur malheureuse d’on ne sait qui cette disparition des lignes Aubrac et Cévenol sur la carte de notre réseau Intercités de notre site, allez, on demande au service concerné de corriger la carte...
 
Oh mais non pour leur avenir on sait pas : on est comme vous hein, dans l’attente des conclusions des travaux de la commission Duron...
 
C’est en résumé la réponse que nous a fait parvenir la SNCF aux remarques de début avril.
 
A ce jour lundi 27 avril, un mois après notre lettre la carte est toujours en l’état. Et pour le C’est pas nous c’est la commission Duron c’est trop facile. Bien trop facile.
 
Non nous ne vous lâcherons pas car :
 

  • votre non entretien du réseau secondaire et des petites lignes pendant 40 ans,
  • votre désintérêt des lignes qui rapportent moins,
  • votre absence de promotion sur ces lignes à fort potentiel touristique durant 40 ans,
  • votre refus d’évolution vers du matériel roulant plus adapté,
  • votre non entretien des gares,
  • votre offre de services à bord des trains inexistante,  

ont fait que les usagers se sont détournés de vos trains. Et vous persistez. Jusqu’à leur mort et leur fermeture. C’est votre but. Nous le savons.
 
Et bien sachez qu’il reste encore des volontaires pour vous en empêcher, pour vous forcer à vous remettre à votre boulot, pour dénoncer vos abandons, pour dénoncer le démantèlement du service public, et vous en rendre responsable publiquement.
 
Non ce n’est pas les politiques et la commission Duron qui ont abandonné le réseau secondaire et les lignes de montagne, C’EST VOUS LA SNCF !!!