Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil du site > Actualités > Le train-train du Cévenol

Le train-train du Cévenol

mardi 8 novembre 2011, par MG

Malgré un classement en Train d’équilibre du territoire, des travaux, des améliorations dans les horaires et les correspondances, le doute est toujours de mise chez les défenseurs du Cévenol quant aux réelles volontés de la SNCF. Que devient le Cévenol, qui je le rappelle, est passé tout prêt de l’arrêt définitif en décembre 2008 ?

Tout d’abord, les ralentissements en particulier en Haute Loire au niveau des Gorges de l’Allier sont progressivement supprimés grâce à des travaux. En effet, depuis fin septembre et jusqu’au 25 novembre, aucun train ne circule entre Saint-Georges-d’Aurac et Langogne. Ces travaux sont effectués dans le cadre d’une vaste opération de modernisation des voies lancée dans toute l’Auvergne. Pour la troisième année consécutive le tronçon Langeac-Langogne voit ses rails envahit par une centaine de cheminots. Pendant huit semaines, RFF (réseau ferré de France) poursuit des travaux de sauvegarde qui consistent à remplacer des traverses à Monistrol d’Allier, renforcer des tunnels (de Rauret et de Vabres) et poser des grillages de protection. Ces travaux d’un montant de 3,2 millions d’euros devraient permettre de relever la vitesse des trains dans le Haut Allier de l’ordre de 20km/h.

Comme l’indiquait Mko dans un précédent article, le changement d’horaires au 11 décembre prochain, aura peu d’impact sur le Cévenol. En moyenne, il gagne un quart d’heure entre Clermont et Nîmes. Alors pourquoi la prudence est- elle de rigueur ?

Prenons en exemple cette information relevée sur le site internet de la SNCF : le Cévenol devient un train à réservation obligatoire. Les contraintes pour les usagers deviennent bien plus importantes, ce qui à terme pourrait dissuader les voyageurs d’emprunter la ligne. Au-delà de cette politique commerciale peu attractive, les tarifs et les possibilités de réservation sur Internet ne sont pas encore à la hauteur pour envisager une réelle amélioration du service ferroviaire en Haut Allier. On comprend mieux pourquoi les défenseurs du Cévenol restent très attentifs à l’avenir de notre chère ligne.

La fameuse draisine du Haut Allier que vous voyez de temps en temps à Alleyras participe aussi à l’entretien quotidien des voies.