Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil du site > En Train > Les Groupes Indépendants de défense des Usagers demandent à la Région ARA de (...)

Les Groupes Indépendants de défense des Usagers demandent à la Région ARA de s’exprimer sur l’avenir des TER d’Auvergne

vendredi 24 mars 2017, par MG

Mais ses représentants oseront-ils venir à Clermont ?
 
Les auvergnats ont l’air de compter pour peanuts pour la grande région ARA et ses élus. A part la Haute-Loire soumise au régime de faveur. Vous aussi vous l’aviez remarqué ?
 
Aussi dans une lettre à Patrick Mignola, vice-président de la région Auvergne Rhône Alpes chargé des transports et à Laurent Wauquiez président de cette région, l’ensemble des groupes de défense indépendants (de la SNCF et des corporatismes) des usagers auvergnats du train invite les responsables régionaux à enfin présenter leurs objectifs pour les TER et Intercités auvergnats. Elle, qui en a la charge mais qui fait la muette depuis plus d’un an.
 
Le prestataire de la région pour les transports ferroviaires, la SNCF, ferme les lignes de montagne et les dessertes à tour de bras depuis des mois, ferme les guichets des quelques gares restantes et a de plus en plus de mal à assurer le service normal auquel elle s’est engagée. Les prétextes qu’elle avance sont variés et vont de la sécurité, de problèmes de matériels, de problèmes d’intempéries aux problèmes de personnels.
 
Les usagers auvergnats trouvent que la coupe est bien pleine et invite la région ARA à être ferme sur la qualité du service ferroviaire à laquelle les voyageurs sont en droit de prétendre et que la SNCF s’est engagée à fournir en échange d’une participation financière très élevée de la collectivité, argent public dont elle fait de plus un usage opaque.
 
Une nouvelle convention SNCF - Etat / Région ARA va être signée avant juin de cette année et les usagers contribuables auvergnats veulent ABSOLUMENT SAVOIR QUELS SERVICES VONT LEUR ETRE FOURNIS et si leurs demandes vont être satisfaites, que ce soit les réouvertures de lignes fermées, l’arrêt des substitutions systématiques par autocars, l’amélioration de la ponctualité ; de la régularité, une meilleure offre horaire, des correspondances souples, des gares vivantes avec si possible des guichets et la réforme du service en vue de l’améliorer.
 
Nous demanderons donc à nos invités de le dire aux auvergnats ce samedi 1er avril prochain à Clermont-Ferrand avant et pendant la conférence de presse que le groupement des usagers organise.
 
L’invitation à Messieurs Wauquiez et Mignola

 
Réponse à tout cela samedi 1er avril en soirée dans les médias auvergnats.

2 Messages de forum

Répondre à cet article