Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > Tous ensemble ! > Les usagers du Gard et des départements limitrophes s’insurgent

Les usagers du Gard et des départements limitrophes s’insurgent

mercredi 24 janvier 2018, par La rédaction

Contre les propos tenus dans un article de presse locale et ils en profitent pour faire le point sur leurs objectifs, que nous partageons modestement ici dans le Haut-Allier.
 

Commentaires de votre article : "SNCF : Oui Guillaume Pépy doit partir"
 
En tant que Présidente de l’association des usagers de la SNCF du Gard et des départements limitrophes (en Occitanie justement) je souhaite "réagir" à un paragraphe de votre article ci-dessous :
 
http://www.ouillade.eu/politique/sncf-oui-guillaume-pepy-doit-partir/165352
 
Le paragraphe : " De tout ça, il semblerait bien, hélas, queles associations de défense d’usagers se moquent comme de l’An 40. En tout cas, pour ce qui est de ces associations présentent dans la Région Occitanie. Elles ne s’agitent que pour défendre un groupe d’intérêts bien particuliers : le Train de nuit, le Train Jaune, les horaires de connexion SNCF/ RENFE à partir du site de Portbou… Mais pour ce qui est des déboires quotidiens des usagers (retards accumulés, annulations de TER au dernier moment, propreté des wagons, accessibilité des personnes à mobilité réduite…) : nada ! Rien. A croire que ces associations de défense des usagers du rail sont dirigées par d’anciens cheminots dont le seul but serait de préserver l’image de la SNCF. "
 
Notre réaction à cette phrase :" Mais pour ce qui est des déboires quotidiens des usagers (retards accumulés, annulations de TER au dernier moment, propreté des wagons, accessibilité des personnes à mobilité réduite…) : nada ! Rien "
 
Alors, comment dire ? Notre association d’usagers (justement) s’occupe (justement aussi) des déboires quotidiens, ça va de la crotte de chien dans le passage du hall de la gare de Nîmes, en passant par les ampoules grillées des quais de Fons-Saint Mamert, ou la demande d’indemnisation des usagers suite aux trop nombreux retards constatés, ou encore la demande répétée d’amélioration des parkings, d’augmentation des matériels à cause des trains bondés, de l’application de tarifs favorables ... d’information de qualité et juste, de demandes d’arrêts supplémentaires (2 manifestations cet hiver tout de même, dans le nuit et le froid) ...
 
Vous n’avez pas entendu parler de la rénovation de la ligne Alès-Bessèges non plus ? C’est nous aussi. Et la rénovation de la rive droite du Rhône ? Renseignez-vous auprès de son association.
 
Vous êtes mal renseignés je pense.
 
Quant à votre supposition sur la "direction" des ces associations, je vous cite " A croire que ces associations de défense des usagers du rail sont dirigées par d’anciens cheminots dont le seul but serait de préserver l’image de la SNCF ", sachez que pour notre part l’indépendance des usagers prime sur tout : pas de politique, pas de rattachement non plus à des entités d’usagers supra-nationales (FNAUT par exemple ou CNR) pour (très justement) garantir notre indépendance de point de vue et d’expression des usagers.
 
Les cheminots actifs et retraités avec qui nous échangeons et dont certains en effet adhérent à notre association sont le plus souvent attachés, non pas à préserver l’image de la SNCF, mais plutôt à garantir le service public ferroviaire. Ces passionnés sont bien plus désespérés par l’abandon et le massacre de tous ces savoir-faire. Et heureusement que ces experts sont là pour nous aider à démonter les stratagèmes de la SCNF pour nous embobiner et ne pas donner suite à nos demandes. Sans eux ce serait souvent bien compliqué.
 
Là encore vous pouvez nous rencontrer.
 
Copie à quelques associations d’usagers qui "apprécieront" votre connaissance du maillage associatif du fin fonds de l’Occitanie et à quelques responsables de la Région et de la SNCF qui pourront comparer votre discours avec leur "perception" des activités des associations. Au moins tout le mode va bien rire, ça fait toujours du bien.
 
Bonne continuation, peut-être publierez-vous notre "droit de réponse".
Nous ne détenons aucune vérité, nous sommes des usagers des TER d’Occitanie et nous apprécions ce mode de transport. C’est pourquoi nous agissons auprès des responsables de la Région et de la SNCF pour son développement en faveur des usagers.
 
Anne-Marie Skora
 
Le site Facebook de l’association
 

Répondre à cet article