Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > En Train > Ligne du Cévenol : amende de 20 euros pour avoir pris le train à Alleyras ! (...)

Ligne du Cévenol : amende de 20 euros pour avoir pris le train à Alleyras ! [MAJ]

lundi 9 juin 2014, par La rédaction

[Mise à jour du 9 juin 2014]

Laurent Savy vient de recevoir une réponse du service clients TER de la SNCF qui lui octroie généreusement 10 euros de remboursement ! La lettre ci-dessous :

JPEG - 197.5 ko

[L’article du 11 mai 2014]

Un incident hallucinant qui démontre à nouveau le dédain de la SNCF pour notre ligne :

Utilisateur régulier du trajet Alleyras Clermont-Ferrand, le 30 avril dernier Laurent Savy prend le TER vers 19 h pour la capitale auvergnate. La gare d’Alleyras ne disposant pas de distributeurs de tickets ni de guichet il monte dans le train et comme une affichette orange et noire le lui prescrit il demande au contrôleur un billet aller retour pour lui et sa fille.

L’agent SNCF lui indique que son terminal délivrant les tickets a des problèmes de réseau (et oui le Pont d’Alleyras où se situe la gare est encore et toujours une zone blanche pour les téléphones portables, au grand dam des habitants et des touristes) mais il lui dit avec un grand sourire qu’il peut faire quand même le billet et même lui accorder une remise de 50% pour une raison obscure sur le total des deux billets : le montant est de 43 euros environ.
 
Arrivée à Clermont sans problème particulier. Le jour du retour, du voyage inverse, Laurent s’aperçoit que son billet ne comporte pas de mention retour. Le guichetier de la gare lui confirme que son billet n’est qu’un aller majoré d’une amende au motif suivant : pas de titre de transport lors de la montée dans le train ! On peut difficilement faire plus imbécile.
 
Obligé donc de reprendre deux billets pour son retour. Après avoir écouté toute l’histoire le guichetier clermontois consent lui aussi une réduction sur un des billets. Sa fille bénéficiant déjà d’un rabais.
 
Une fois dans le train partant vers le sud, pendant le contrôle on lui indique que la réduction attribuée n’est pas valable car il ne dispose pas de la carte Evasion !
 
Arrivé à bon port notre ami Laurent se fend alors d’une lettre bien sentie au service clients TER SNCF avec l’original du billet. Pas de réponse pour le moment.
 
Encore un traitement humiliant et inégalitaire des usagers des arrêts ruraux la plupart du temps dépourvus de personnel, de distributeurs, de guichets, de confort, de lumière, d’entretien, de panneaux informatifs en temps réel, et même des ridicules informations proposées via les téléphones portables capables de scanner les QR Code SNCF qui ne peuvent pas se connecter au réseau.

Dégouté du train, Laurent vient de signer la charte du Voyageur en ligne sur le site du collectif Nous Voyageurs.

1 Message