Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil du site > En Train > Ligne du Cévenol : déraillement d’un train à Alleyras suite à l’effondrement (...)

Ligne du Cévenol : déraillement d’un train à Alleyras suite à l’effondrement général de la paroi rocheuse [MAJ]

mardi 28 avril 2015, par MG

[MAJ du 29 avril 11h]
 
Nous avons pu interroger le conducteur de ce train. Il nous précise que les 4 derniers wagons ont bien déraillé tels que nous l’avaient indiqué les techniciens d’HydroKarst hier matin et sont hors d’usage. Le train revenait de déposer des traverses en béton et rentrait à sa gare d’attache vers deux heures du matin et sous la pluie. Le conducteur n’a rien senti de spécial lors de l’éboulement nous a-t-il confié. Ils était deux à bords avec le cheminot en queue de train qui le guidait au talkie walkie, le train manoeuvrant en marche inversée.
 
Il aurait été décidé entre les responsables de la SNCF et ceux du Conseil départemental de Haute-Loire la purge des autres rochers menaçant de glisser, une fois que l’avant du train aura été dégagé. Une purge sur les 4 derniers wagons qui seront donc sacrifiés vu leur état.
 
Pas de blessé fort heureusement.
 

[Article du 28 avril 9h30]
 
Cette nuit de mardi 28 avril vers 2 heures du matin toute la paroi rocheuse au dessus de l’éboulement du 23 mars entre Pont d’Alleyras et Saint-Didier d’Allier, du côté du barrage de Poutès, a glissé et s’est effondrée sur la voie ferrée du train Cévenol impactant les 4 derniers wagons d’un train de travaux qui a déraillé et est bloqué sur les voies.
 

 
Déjà les travaux de dégagement de la RD40 suite au premier glissement s’avéraient délicats mais les rochers avaient été retenus par la murette de la petite route. Cette nuit c’est tout le pan de montagne qui est tombé entrainant tout sur sa lancée, systèmes de retenues installés par les techniciens compris. Venus sur place ce matin ces derniers n’ont pu que constater la situation.
 
C’est en tous cas de très mauvais augure pour la réouverture de la D40 début mai et surtout pour la circulation des trains sur la ligne du Cévenol qui est bien sûr interrompue jusqu’à nouvel ordre. Une coupure des circulations pour travaux était également prévue de fin mai à fin juin.
 

Voici les horaires de substitution, bus et taxis à la demande, mis en place par TER Auvergne.
 

PDF - 58.6 ko

 
Le communiqué de TER Languedoc Roussillon :
 


Eboulement Ligne Nîmes - Clermont Ferrand

La circulation des trains est interrompue entre Chapeauroux et Ministrol d’Allier jusqu’à nouvel avis en raison d’un éboulement, en conséquence :
 

15957 Clermont 12h49 Nîmes : 17h58
supprimé de Langeac à La Bastide
substitution par autocar "migratour" départ 14h20


15952 Nîmes 14h11 Clermont 19h16
supprimé de La bastide à Langeac
substitution par utocar "migratour" départ 16H05


873995 Clermont 16h40 Nîmes 22h00
supprimé de Clermont à Langogne
 
Les clients empruntent le ter 873803 jusqu’à Arvant puis un bus "Migratour" de Arvant à Langogne avec desserte Brioude, St George d’aurac, Langeac, TAD pour les gares Monistrol d’allier, Alleyras, Chapeauroux.
A st Georges d’aurac le bus 31345 pour le Puy attend le bus de substitution du 873995


873994 Nîmes 16h59 Clermont 22h26
supprimé de Langogne à Clermont
 
Substitution par Autocar "Migratour" de Langogne à Clermont
 
Les clients à destination de Clermont Ferrand sont invités à s’acheminer par Lyon afin de limiter les risques de ruptures de correspondances et les difficultés de report sur cet axe


 

Dans les médias :
 

  • France 3 Languedoc Roussillon le 30 avril à 12h [script] :
     

C’est une sacrée malédiction qui plane sur la ligne du train Cévenol. Fermée pendant de nombreuses semaines elle avait rouvert il y a quelques jours. Quelques jours seulement le temps qu’un nouvel éboulement ne vienne encore stopper ce train. Un éboulement vous allez le voir, spectaculaire. En Lozère.
 
La paroi s’est littéralement décrochée, emportée par la pluie des blocs de plusieurs tonnes ont coupé la RD40 avant de s’abattre une centaine de mètres plus bas sur un train de chantier stationné sur la voie. L’éboulement a eu lieu vers 3 heures du matin dans la nuit de lundi à mardi dernier et n’a pas fait de victime mais une fois encore la ligne du Cévenol qui relie Nîmes à Clermont-Ferrand est coupée pour une période indéterminée. L’impact a fortement endommagé la voie et a fait dérailler 4 wagons d’un train qui était déjà sur place pour effacer les stigmates d’un précédent éboulement. Des travaux de sécurisation de la route départementale étaient en cours en surplomb. En attendant une réouverture la ligne du Cévenol est suspendue entre Langeac et Langogne. Des bus de substitution ont été mis en place par la SNCF.
  • France 3 Languedoc Roussillon journal de 19 heures du 30 avril [script] :
     

Comble de malchance à présent pour le train Cévenol. Fermée pendant de nombreuses semaines la ligne avait rouvert il y a quelques jours. Quelques jours seulement le temps qu’un nouvel éboulement ne vienne encore stopper ce train. Reportage sur place au Pont d’Alleyras.
 
La paroi s’est littéralement décrochée, emportée par la pluie des blocs de plusieurs tonnes ont coupé la RD40 avant de s’abattre une centaine de mètres plus bas sur un train de chantier stationné sur la voie. L’éboulement a eu lieu vers 3 heures du matin dans la nuit de lundi à mardi dernier et n’a pas fait de victime mais une fois encore la ligne du Cévenol qui relie Nîmes à Clermont-Ferrand est coupée pour une période indéterminée. L’impact a fortement endommagé la voie et a fait dérailler 4 wagons d’un train qui était déjà sur place pour effacer les stigmates d’un précédent éboulement. Des travaux de sécurisation de la route départementale étaient en cours en surplomb. En attendant une réouverture la ligne du Cévenol est suspendue entre Langeac et Langogne. Des bus de substitution ont été mis en place par la SNCF.