Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil du site > En Train > Manifestation de Saint-Chély pour la ligne Béziers Neussargues (...)

Manifestation de Saint-Chély pour la ligne Béziers Neussargues Clermont-Ferrand

dimanche 1er mars 2015, par MG

Près de 400 personnes ont répondu à l’appel du comité pluraliste ce samedi matin du 28 février à 10h30 dans la petite gare de Saint-Chély d’Apcher en Lozère. Témoin ces comptes-rendus dans les médias.
 

  • France 3 Languedoc Roussillon journal du 28 février 19h :
     
    Le script :
     

    Les défenseurs du réseau ferroviaire secondaire à nouveau mobilisés. Ils organisaient aujourd’hui un grand rassemblement en gare de Saint-Chély d’Apcher en Lozère pour dénoncer la suppression du train Aubrac entre Neussargues et Béziers, une liaison qui pourrait disparaître dès le 1er décembre prochain.
     
    Pour sauver l’avenir d’un train le mieux est sans doute d’être dedans. Alors sur la ligne Aubrac ce matin les wagons affichent complets. À bord des voyageurs militants venus de l’Hérault et d’Aveyron pour défendre le Clermont-Ferrand Béziers, un train dit d’équilibre du territoire aujourd’hui sérieusement menacé par une politique ferroviaire jugée destructrice.
     
    Jacky Tello, Président du comité pluraliste de défense de la ligne Béziers Neussargues
    « C’est une lente agonie qui a commencé il y a 25 à 30 ans en arrière. On a commencé déjà à mettre des horaires impossibles pour les trains, donc pour que les gens ne puissent pas le prendre, petit à petit on a commencé à enlever les trains, on a commencé à ralentir les vitesses, on a commencé à désintéresser les gens de prendre le train, et les habituer à prendre des bus. »
     
    Destination du jour Saint-Chély d’Apcher en Lozère. 400 militants ont répondu à l’appel du grand rassemblement. Pour tous la même crainte une fermeture pure et simple de la ligne au premier décembre prochain.
     
    « Moi en fait je travaille sur la ligne donc... j’essaie de sauver mon emploi. »
     
    « Un ville dans laquelle le train serait absent pour être au service des voyageurs ce serait quand même quelque chose de... de... qui dans l’esprit des gens de haute Lozère est complètement impensable. »
     
    « C’est pas normal qu’on supprime une ligne aussi belle, avec toutes les œuvres d’art qu’il y a tout au long de cette ligne, c’est une honte. »
     
    Impensable pour la survie des zones rurales et l’avenir économique du territoire.
     
    Pierre Lafont, Maire UMP de Saint-Chély d’Apcher (48)
    « C’est vrai que Saint-Chély avec son usine Arcelor Mital est la deuxième gare du Languedoc Roussillon puisque nous avons un fret très important. Arcelor Mital si vous voulez, comment dirais-je, produit à peu près entre 120 et 150 000 tonnes d’acier et qui vient par le rail bien évidemment. »
     
    Sauver l’Aubrac un combat local de 20 ans devenue aux yeux des militants le symbole d’une lutte pour la défense des lignes rurales en France.

     
    La vidéo :
     

     
  • France 3 Auvergne journal du 28 février 19h :
     
    La vidéo :
     

     
  • France 3 Midi-Pyrénes journal du 28 février 19h :
     
    La vidéo :
     

     
  • La Lozère Nouvelle du 10 mars :
     

     
    Soutenez la ligne vous aussi :
     
    Vous pouvez signer la pétition en ligne pour le maintien de cette magnifique desserte entre le massif central et le sud ici.
     
    Comprendre un peu plus la ligne des Causses :
     
  • ici.
  • ici
  • ici

2 Messages de forum

  • J’encourage vivement a etudier le cas de la ligne ferroviaire entre Settle et Carlisle au nord de l’Angleterre, ligne de 70 kilometres qui a failli etre supprimee il y a 25 ans. Comme la ligne des Causses, elle passe par un paysage magnifique montagneuse, avec beaucoup d’ouvrages d’art mais peu d’habitants. Une longue campagne n’a pas seulement reussi a sauver la ligne mais a provoque un investissement de plusieurs millions de livres pour l’ameliorer, en sorte qu’elle est utilisee aujourd’hui par un plus grand nombre de trains reguliers que jamais, fret et voyageurs, ainsi par beaucoup d’excursions speciales (train a vapeur). Le resultat a ete un developpement important de l’infrastructure touristique de la region et donc une stabilisation de l’economie rurale. La "Settle-Carlisle Railway Development Company" continue a coordonner une grande gamme d’interesses pour garantir la survie de la ligne a perpetuite. Reference : http://www.settle-carlisle.co.uk/

    • Un témoignage qui prouve qu’il s’agit d’avoir la volonté politique. Quand une société dite ferroviaire hérite de joyaux tels que la ligne de l’Aubrac ou du Cévenol elle se doit de la développer, pas de l’abandonner. Sinon elle doit se déclarer incompétente. Et au plus vite.