Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > En Train > Point information à Arvant sur l’avenir ferroviaire du massif (...)

Point information à Arvant sur l’avenir ferroviaire du massif central

mercredi 13 avril 2016, par La rédaction

A l’invitation de Convergence Rail l’association qui défend la ligne Clermont-Ferrand Béziers, 4 organisations de défense des lignes ferroviaires du massif central étaient réunies à Arvant pour un point presse. L’objectif était d’exposer l’avis des groupes sur la réforme forcée en cours à la SNCF et au secrétariat transports du ministère du développement durable. Et ce suite au discours ambiant à Paris qui claironne que les lignes d’équilibre du territoire n’étant pas rentables doivent être éliminées. Alors que ce sont des lignes qui ont été créées pour maintenir la vie des territoires ruraux. Des axes qui ont comme caractéristique d’être déficitaires. La pirouette de l’Etat français pour cacher sa volonté d’abandon de ses pays ruraux et de montagne est trop visible. La désertification rurale ira de plus belle et les populations iront augmenter les métropolettes régionales.
 

Guy Malaval maire de Langogne et président de l’association des élus pour la défense du Cévenol lit son communiqué

 

Les quatre organisations présentes :
 

  • Association des élus pour la défense du Cévenol
  • Convergence nationale Rail
  • Comité de Défense des Services Publics et des Usagers dans les Hautes-Cévennes
  • Collectif des Usagers des Transports du Haut-Allier  

Notons aussi que le député de Lozère Pierre Morel A l’Huissier et l’un des deux députés de Haute-Loire Peter Vigier, qui représentait aussi le conseil régional d’Auvergne Rhône Alpes, avaient fait le déplacement à Arvant.
 
Des échanges et des conclusions tous concordants malgré les divergences politiques. Une action commune sur les deux lignes TET est proposée le 21 mai prochain.
 

Dans la presse :