Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil du site > Actualités > Privatisation du train jaune de Cerdagne Capcir : le président du Languedoc (...)

Privatisation du train jaune de Cerdagne Capcir : le président du Languedoc Roussillon s’exprime

jeudi 24 octobre 2013, par MG

Christian Bourquin vient de s’exprimer sur France Bleu Roussillon ce jeudi 24 octobre sur la privatisation éventuelle du train jaune crainte par le syndicat de cheminots CGT. Voici la retranscription intégrale du sujet du journal de 8 heures :


Le train jaune va-t-il être privatisé ?
 
C’est en tout cas une crainte de la CGT qui s’inquiète du devenir de ce train qui relie Villefranche de Conflent à la Cerdane, une ligne emblématique certes mais qui coute cher avec un déficit de plus de 7 millions par an, alors le syndicat pense que la SNCF va tout simplement l’abandonner.
 
Si c’était le cas le train jaune serait sorti du réseau TER et deviendrait un train touristique comme le train rouge qui circule entre Rivesaltes et Fenouillèdes. Toujours selon la CGT il y aurait un prix unique, 14 euros l’allé simple quel que soit le nombre de kilomètres parcourus, 20 euros l’aller – retour. Autre piste envisagée s’il n’y a pas privatisation : réduire la voilure en diminuant les cadences par exemple, le nombre de trains par période, à certains moments de l’année c’est simple le canari pourrait ne plus du tout rouler. Enfin si on ne baisse pas la cadence on pourrait jouer sur les distances, le trajet du train jaune serait raccourcit, on ne garderait que la partie touristique entre Villefranche et Font-Romeu, et le reste serait fermé, c’est à dire quasiment la moitié de la ligne du train jaune.
 
Alors faut il craindre la privatisation du train jaune ? Pour Christian Bourquin le patron de la région le syndicat se trompe de combat :
 

« Aujourd’hui la CGT dit je veux pas de privatisation, écoutez vous croyez qu’il y a un privé qui veux venir prendre une ligne où il faut faire 60 millions de travaux, où il y a un déficit de 7.5 millions par an ? Je veux dire c’est pas sérieux ! Aujourd’hui c’est pas de privatisation dont il faut avoir peur, c’est de disparition. Et si dans le nouveau modèle économique on commence à dire moi je veux pas ça, ça vous vous en sortirez jamais. Laissez développer des options si déjà il y a des options c’est déjà pas mal, et j’appelle la CGT à être beaucoup plus ouverte sur tout ça. »

 
La CGT qui organise une soirée débat sur le train jaune, ça se passera ce soir à 18h à Font-Romeu.

1 Message

  • la CGT confond défense du rail et défense de la SNCF ...la SNCF est tout sauf un modèle pour la défense et le développement du rail régional
    Elle ne s’est jamais intéressée au réseau secondaire et depuis sa création en 1938 30000 km de lignes ont été fermées, le fret a quasiment disparu et 200000 emplois de cheminots supprimés...quel super bilan !!!

    Et la CGT défend la SNCF ? le train jaune mourra avec elle comme 30000 km de lignes avant....