Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > Actualités > Réunion de concertation avec les usagers Auvergne : compte-rendu et (...)

Réunion de concertation avec les usagers Auvergne : compte-rendu et infos

vendredi 20 mai 2022, par La rédaction

De la concertation avec les usagers du 19 mai menée sous la direction de Cyril Philis, responsable de service de la Direction des Transports Auvergne Rhône Alpes...

... il ressort en résumé pour les pressés :
 
Reprise de la fréquentation des trains après COVID :

50% des voyageurs sont des télétravailleurs (chiffres région)
 
Ligne des Cévennes :

- Confirmation : les travaux annuels n’induiront plus une coupure de service de 3 mois d’affilée à partir de 2024, SNCF Réseau y travaille.
- Notre demande d’une meilleure desserte le matin tôt entre La Bastide PuyLaurent et Brioude est dans les tuyaux. Attendons la réponse.


Précision :
Un TER part de Mende à 04:47 pour Nîmes et arrive à La Bastide Saint-Laurent à 05:56. Pour Clermont pas de départ avant 10:05 !

De même à Langogne pas de départ avant 10:28 pour Clermont et à Langeac pas de départ en train avant 11h53.

Nous réclamons soit un nouveau TER de La Bastide Saint-Laurent vers Clermont en correspondance avec le 05:56, soit l’avancement du TER 873990. Ce qui ferait arriver à Clermont à 09h10. Acceptable.
 

- En 2024 plus de changement de TER à Langogne pour l’Aller Retour supplémentaire des week-ends d’été.

- Nouvelles navettes bus entre Langeac et St Georges d’Aurac

- A l’issue de la fin des travaux de renouvellement les vitesses devraient être relevées (source SNCF Réseau à demi mots)

- Pilotant désormais les bus entre villes autrefois gérés par le département, la région a commencé l’étude des correspondances trains - bus pour la ligne jusqu’à St-Georges d’Aurac et vers le Puy et Saint-Etienne, pas vers Langogne. A notre demande elle va étudier les correspondances sur la section du haut Allier (points de correspondances à Langeac, Monistrol d’Allier et Langogne).
 
Ligne Clermont - Aurillac - Toulouse :

- Confirmation du train de nuit Paris Brive Aurillac en décembre 2023, pour l’instant le terminus est Aurillac. Nous avons fait part de notre demande au Premier Ministre de prolonger cette desserte par la ligne Aubrac vers Séverac et Millau.
- Travaux importants cette année d’un montant de 60 M d’euros avec coupures estivales entre Aurillac et Arvant. Nous avons demandé le détail de ces travaux : pas de réponse.
- Les travaux de la gare de Figeac incendiée seront terminées fin 2023.
- La liaison directe Clermont Toulouse par Aurillac sera rétablie fin 2023.
 
Ligne Clermont - Thiers - Saint-Etienne :

- L’étude du Cérema lancée par la région semble bien intégrée par SNCF Réseau. Remise le 17 décembre. Elle est financée par le plan de relance avec l’état.
- La ligne n’a subi aucun entretien depuis 6 ans. Une opération de débroussaillage sera menée cette année sur Thiers Boen par SNCF Réseau.
- Le premier bus Clermont Thiers du matin est passé en TER
 
Jean-François Martin intervenait pour l’association Letrain634269

 
Ligne Clermont - St Germain des Fossés :

- Ajout d’une navette Clermont - St Germain en correspondance avec le Lyon Nantes
 
Problèmes des substitutions pendant travaux :

- Les usagers de St Germain des Fossés dénoncent la non desserte de certaines gares des parcours par les bus mis en place par la région. Les chauffeurs ne connaissent pas la ligne. Réponse : il y a pénurie de chauffeurs. Nous pouvons ajouter que c’est la même chose sur la ligne des Cévennes (voir notre récent article)
 
Horaires 2023 :

En général c’est « reconduction du service ». Pas d’amélioration à prévoir car gestion de « parc matériel » très tendue (NDLR : la région AuRA peut investir dans plus de rames, c’est de sa compétence).
 
Les correspondances TER - Bus :

En général vu la période charnière de reprise des bus TER et des bus intradépartementaux c’est un peu la confusion à la région et tout n’est pas encore calé. Les usagers peuvent faire remonter leur remarques par mail.
 
Sinon plus de détails :

Une feuille de route sur la mobilité est lancée par la région, elle est en cours d’échange d’abord avec les élus puis pour le 2ème volet les usagers seront consultés via la FNAUT (comme si tous les usagers étaient regroupés dans la FNAUT ! Un scandale)
 
Voici les diapos présentées avec quelquefois des commentaires :








 
Question : la base de calcul « emport » est-elle sur places assises ou debout ?
Réponse : les deux. Mais le contrat Région / SNCF permet un usager debout pendant 20 minutes ( peut évoluer ). La région cherche à offrir le maximum d’assis sur longue distance.
 































 

Sur plusieurs questions liées à la lenteur des travaux, notamment sur la ligne des Cévennes, la région Auvergne Rhône Alpes finance uniquement pour éviter les coupures de circulation (on avait compris !), d’où travaux longs sur de petites sections au fur et à mesure, année après année.
 
Tous les présents en concluent une volonté et un budget très insuffisants pour la maintenance des lignes ferroviaires de la part de l’état, très inférieur à ce qu’y consacrent nos voisins.
 
Nous mettrons ici en téléchargement le document visio d’origine de bien meilleure qualité dès réception de la région.

Répondre à cet article