Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > Actualités > SNCF : plus aucunes pannes techniques en 2030 !

SNCF : plus aucunes pannes techniques en 2030 !

mardi 21 septembre 2021, par La rédaction

Jean-Pierre Faradou a accordé une longue entrevue au magazine L’Expansion dans lequel il affirme que tout le réseau classique sera régénéré en 2030 et que les pannes techniques ne seront qu’un souvenir lointain.
 
Comme on aimerait y croire ! Le nouveau PDG n’est pas adepte des déclarations de circonstance et des réactions sur le chaud coutumières à l’ex président Pépy, promesses à chaud qui se sont à 80% révélées être mensongères dans les faits. Mais non la période « com » de la SNCF semble révolue et on aimerait croire aux objectifs de Farandou.
 
Voici l’article dans sa version web : Jean-Pierre Farandou - « Je suis un peu peiné par le ’SNCF bashing’ »
 
Le président de la SNCF veut replacer le ferroviaire au centre de l’entreprise. Il était temps après les divagations de l’épique pépesque vers le bus et autres joyeusetés incongrues.
 
Oui le réseau ferroviaire doit être la cheville de la mobilité dans ce pays, oui tous les autres moyens de déplacement doivent s’harmoniser avec et compléter l’offre en train.
 
Oui nous adhérons bien sûr à cette volonté de renaissance. Mais nous trouvons tout ça extrêmement timide alors que le changement climatique est là, alors que la gabegie énergétique des transports par avions continue de plus belle. La crise épidémique ayant un court laps de temps fait croire que les humains reviendraient aux solutions de mobilité plus douces.
 
Mais nous continuerons à réclamer fortement pour le Massif central en tous cas :
 
- Le retour d’un réseau ferré auvergnat performant reliant le centre de la France rapidement aux régions voisines et aux capitales régionales et européennes, et ce simplement par la réouverture des très nombreux tronçons fermés, la remise à niveau et la modernisation et informatisation du réseau, souvent à voie unique.
- Le retour des trains de nuit dans le Massif central vers le nord du pays voire l’Europe en liaison étroite avec le collectif Oui Au Train de Nuit. Ceux-ci permettant de s’affranchir des TGV de jour dont l’apparition dans notre région de moyenne montagne semble remise aux années 2500.
- L’établissement d’une offre de trains performante avec le réaménagement des horaires dans l’objectif du train quotidien, disponible pour toute la population.
- Le retour d’une régularité sans faille avec l’arrêt des suppressions de dernière minute, la création de centres techniques et de maintenance proches de chaque zone de montagne soumises aux aléas climatiques.
- La réouverture des gares abandonnées ou fermées et leur transformation en centre de vie et de services aux voyageurs.
- L’aménagement des gares et des trains pour le transport des vélos et autres nouvelles machines de déplacement doux.
- L’établissement d’un contrat entre les transporteurs et les usagers garantissant un service optimum comportant des dédommagements dignes en cas de dysfonctionnements.
 
Bon en cadeau et exceptionnellement l’article papier.
 

 

 

 

Répondre à cet article