Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > En Train > Où en sont les trains de nuit en France ? Le cas de la ligne des Cévennes (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • 15 décembre 2019 - La rédaction

    Déjà en 2000, toujours à la pointe de la destruction la SNCF et son PDG Pépy avaient décidé de supprimer 300 points d’arrêt sur les 67 trains de nuit circulant quotidiennement en France avançant des raisons bidons de sécurité. Dans le massif central, les trains nationaux qu’étaient les trains de nuit Vichy - Nice et Paris - Clermont Ferrand - Nîmes furent alors supprimés en 2003, ainsi d’ailleurs que l’autorail qui assurait une liaison touristique entre Lyon et Toulouse via Le Puy, Langeac, Langogne, Mende (...)



Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Le Collectif
Nous, Voyageurs !
Massif central

mutualise
- Les Usagers SNCF
du Gard et des dpts
limitrophes
- Le Comité de Défense
des services publics
en Hautes Cévennes
- Les Usagers des
transports de
la Lozère
- Les Usagers des
transports du
Haut Allier




Brandissez
Ni Moutons
Ni Dindons

La Charte du
Voyageur !!!