Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > En Train > 1 million de billets à un euro tout l’été en Occitanie et des tarifs inchangés (...)

1 million de billets à un euro tout l’été en Occitanie et des tarifs inchangés en Auvergne Rhône Alpes

jeudi 4 juin 2020, par La rédaction

Rappelons que sur la ligne Nîmes Clermont-Ferrand un à deux TER sur trois sont gérés par la région Occitanie de bout en bout.
 
Lors de la conférence de presse ce jeudi 4 juin, dédiée à l’un des volets de la relance de l’économie touristique régionale, la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, accompagnée de Jean-Luc Gibelin, vice-président en charge des mobilités et des infrastructures de transports, et Vincent Garel, président du Comité régional du tourisme, ont présenté les offres de transports en commun à petits prix pour préserver le pouvoir d’achat des vacanciers et favoriser une nouvelle fois l’usage des transports en commun et des mobilités douces.
 
1 million de billets à 1 € et des offres EvasiO’ renforcées
 
Quand au niveau national la SNCF propose 3 millions de billets à moins de 49 €, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée propose à elle seule 1 million de billets à 1 €, du 6 juin à la fin du mois de septembre. L’offre est la suivante :
 
- 1€ pour les moins de 26 ans, tous les jours en juillet et août, sur tous les trajets.

- 1€ tous les week-ends des mois de juin et septembre, pour tous les trajets et tous les voyageurs.

- En juillet et en août, un quota de billet à 1 € sera proposé pour les premiers voyageurs qui réserveront, sur tous les trajets en semaine comme le week-end.

 
La Région Occitanie renforce également l’offre EvasiO’, en déployant les EvasiO’ Culture et en créant une nouvelle proposition, EvasiO’ Plein Air, combinant les trains à 50 % avec les parcours de randonnées.
 
A vos réservations !
 
Et côté Auvergne Rhône Alpes ?
 
Laurent Wauquiez son président a annoncé de son côté hier qu’il décidait de ne pas augmenter le tarif des billets TER comme il en a le droit tous les ans. Dont acte.

Répondre à cet article