Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > Actualités > Des trains spéciaux sur la ligne des Cévennes sur la partie Auvergne Rhône (...)

Des trains spéciaux sur la ligne des Cévennes sur la partie Auvergne Rhône Alpes ?

mercredi 14 septembre 2022, par La rédaction

Vous n’avez certainement pas manqué de le remarquer : des trains spéciaux sont organisés en région Occitanie avec une fréquence soutenue, pratiquement un par mois cet été. Il s’agissait cette année de la tournée Cévennes - Causses pour un euro qui a permis de faire un circuit Béziers - Nîmes - La Bastide - Mende - Marvejols - Millau - Béziers, puis du train spécial Nuit des étoiles à Génolhac / Mont Lozère et enfin cette fin de semaine du train des viaducs qui mènera les voyageurs toujours pour un euro de Millau jusqu’au viaduc de Garabit (Cantal). Le tout organisé par LiO soit SNCF TER Occitanie.
 
Et au nord nous direz vous ?

 
Au nord, en région Auvergne Rhône Alpes il y a un certain retard. Si l’association « Vive le Train Cévenol » (ou « 150 ans de la ligne du train Cévenol ») a pris contact très tôt voici deux ans avec la division SNCF Voyages sise à Clermont-Ferrand rien de concret n’a abouti.
 
Il y a eu reprise de contact récemment et la responsable du service s’est dite ouverte à toute proposition. Ainsi dans la foulée l’association vient de lui proposer plusieurs trains thématiques dans un premier temps :
 
- Un train de la Bête du Gévaudan

avec visite des monts du Gévaudan et des musées consacrés à la bête, en présence de différents auteurs ayant publié,
 
- Un train du Bram du cerf

avec le passage d’une partie de la nuit dans les gorges sauvages pour l’écoute des cervidés, avec les commentaires de naturalistes,
 
- Un train de la lentille du Velay

avec visite des champs agricoles du Devès et un repas mettant en avant ce légume prisé,
 
- Un train du Saumon de l’Allier

avec visites de la maison du Saumon sauvage à Chanteuges et du barrage de Poutès abaissé et repas à base de salmonidé,
 
- Un train des châteaux du haut Allier

avec arrêts au pied des places fortes qui « géraient » les passages payants sur l’Allier en présence d’historiens,
 
Il est proposé que les voyageurs une fois arrivés dans une gare puissent être transportés à proximité par bus et être restaurés en collaboration avec les établissements gastronomiques de l’endroit. De même et surtout il est proposé un train retour, aussi tard que ce sera nécessaire.
 
Voilà qui pourra s’échelonner tout au long de l’année et pas forcément que l’été. Si ces projets aboutissent l’association Vive le train Cévenol dont le but est de participer à l’animation de la ligne du Cévenol et donc des territoires traversés aura pleinement rempli son rôle en collaboration avec le transporteur SNCF.
 
Le même article sur le site de l’association.

Répondre à cet article