Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > Actualités > L’application SNCF Connect proposera-t-elle l’entièreté des solutions pour un (...)

L’application SNCF Connect proposera-t-elle l’entièreté des solutions pour un trajet recherché ?

vendredi 17 décembre 2021, par La rédaction

Et des billets non limités à deux correspondances ? Pas si sûr ! La miraculeuse application qui doit être disponible courant janvier 2022 et qui doit remplacer toutes les applications existantes de SNCF y compris Oui SNCF va-t-elle changer la donne sur ce point ?
 
On sait que toutes les applications et les sites Internet de SNCF ne peuvent proposer jusqu’ici, en 2021, que des billets limités à tel point que les agents SNCF sont obligés de consulter les sites des opérateurs concurrents à l’étranger comme DB pour répondre à leur clientèle.
 
Et à tel point que nous avons lancé une pétition en 2019, toujours en cours, pour demander le changement. En effet certains trajets sont introuvables par le système actuel, car comportant plus de deux changements, ou impliquent un passage par Paris, vu le réseau français en étoile, ce qui peut multiplier le prix du billet par deux, trois ou quatre. Tout ceci sans prévenir l’usager, et dans le plus total obscurantisme.
 
Alors le nouveau et miraculeux système SNCF Connect qui doit tout résoudre début 2022, sera-t-il corrigé sur ce point que nous considérons essentiel ? Bien qu’un petit paragraphe non développé sur leur site évoque...
 

« Plus de choix de trajets », la société dite ferroviaire ne communiquant pas sur le contenu réel de la nouvelle application et ses possibilités, nous pouvons craindre que rien ne bouge. Et s’il n’y a pas de modification sur ce point, on voit mal quel sera le réel avantage pour certains voyageurs toujours obligés eux aussi d’aller consulter leurs sites préférés sur DB France puis de retourner sur SNCF Connect pour prendre les billets du trajet morcelé ?
 
Pour l’instant les annonces diffusées par Oui.SNCF ne sont que vent et brouillard et la seule image disponible est celle-ci :
 

Avec le choix, imposé, d’une application en mode sombre, SNCF rate là aussi l’évolution puisque d’ordinaire tous les sites qui proposent ce mode le font en option du mode clair. Le mode sombre n’économise pas la batterie tel que c’est avancé, tout dépend des écrans des smartphones. Dans le cas le plus courant d’écrans LCD le mode sombre n’a AUCUNE influence sur la consommation. Et le mode sombre peut ne pas convenir à certaines personnes.
 
Attendons de voir en janvier. Peut-être serons nous surpris agréablement ? Très sceptiques, nous ne manquerions pas toutefois d’exprimer notre émerveillement.

Répondre à cet article