Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > Actualités > L’Etat travaillerait sur de nouveaux Intercités inter-régionaux et devinons... (...)

L’Etat travaillerait sur de nouveaux Intercités inter-régionaux et devinons... rien de prévu pour le massif central

samedi 27 mars 2021, par La rédaction

Bien entendu. Pour sortir de l’hypercentralisation parisienne du réseau ferré français, après avoir tenté de refiler ces TET aux régions, fortement incité par les propositions concurrentes à la SNCF qui commencent à voir le jour comme celles de RailCoop ou Transdev, le gouvernement étudierait le déploiement de nouveaux trains d’équilibre du territoire « éco », nous indique le webzine Raildusud.
 
4 liaisons nouvelles seraient envisagées, la plupart du temps des trajets ayant existé mais abandonnés par la SNCF, mais rien pour le massif central. Seule une liaison Orléans Clermont ou Lyon serait planifiée. Car vous le savez on a tous envie d’aller à Orléans... c’est une destination majeure pour tous les auvergnats.
 
La morale de l’histoire c’est quand même que le gouvernement qui refuse avec SNCF la remise à niveau des lignes ferroviaires rurales vitales pour le pays essaie désormais de monter des propositions qu’il pense juteuses sur les axes qu’il a abandonné. Il aurait mieux à faire en équipant les territoires correctement !
 
Nous demandons à l’état d’envisager urgemment et d’abord le renouvellement des lignes existantes et fermées récemment du massif central. Le petit jeu politique du « Non je ne veux rien financer et je repasse la patate chaude aux régions et aux collectivités locales » a assez duré. Ce que tous les usagers exigent désormais c’est un réseau parfaitement interconnecté, pérenne, sûr, permettant l’irrigation de tous les territoires et une circulation des trains toute l’année sans coupures, oui, même en Auvergne, même en Cévennes et même sur l’Aubrac.
 
Lisons toutefois cet article intéressant qui reprend des informations de Transportail et de la Mobilettre une lettre professionnelle dédiée aux transports.
 
Oui il reste encore un embryon de réseau pour faire rouler des trains entre les régions ! Ci dessous l’état du réseau ferroviaire français en décembre 2011 selon le site bueker.net
 

 
Mais nous devons en être conscient, SNCF n’a eu de cesse dès que l’Etat lui a confié la gestion du réseau ferroviaire du pays de le réduire à peau de chagrin, de fermer des lignes pour les supprimer définitivement : "Car le réseau qui a été patiemment démantelé depuis 80 ans promettait, quelques années seulement avant la constitution de la SNCF en 1938, de se développer encore" nous indique dans un article là aussi très intéressant le même site RailduSud. Il est cité dans notre région la ligne Transcévenole Le Puy en Velay - Lalevade d’Ardèche et Bessèges - Chamborigaud, deux projets portés par l’ancienne compagnie PLM. A lire urgemment.

Répondre à cet article