Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > Actualités > La région Occitanie fait du forcing pour réouvrir Millau Rodez et autres (...)

La région Occitanie fait du forcing pour réouvrir Millau Rodez et autres news

jeudi 7 janvier 2021, par La rédaction

Alors que la SNCF traîne les pieds, comme à son habitude, la région Occitanie est prête à financer les travaux et à faire de cet axe essentiel lui aussi pour le Massif central une priorité.
 
La société dite ferroviaire va-t-elle comprendre une bonne fois pour toute, que ses objectifs funestes, ses décisions d’abandon et de fermeture seront contrées à chaque fois par les élus de terrain et les populations ?
 
En tous cas cet article de Midi Libre Centre Presse Millau (Aveyron) se lit encore avec grand plaisir : Transport - La Région fait le forcing pour la réouverture du train Rodez Millau
 

JPEG - 651.4 ko

 
 
L’Occitanie veut gérer à 100% quelques lignes dont elle a demandé la réouverture
 
Vu aussi sur France 3 Languedoc Roussillon au journal télévisé de 12h ce 6 janvier 2021 :


L’Occitanie pourrait bientôt avoir la maîtrise totale de certaines lignes TER, c’est en tous cas ce qu’autorise un décret paru cette semaine et la région est particulièrement intéressée.
 
Exactement. L’objectif est de sauver ce que l’on appelle les petites lignes et permettre à certains territoires parfois isolés de rester desservis par le train et en Occitanie la région veut reprendre la gestion de plusieurs lignes.
 
Alors quelles sont les lignes concernées ?
 
Il y en a deux. Celle qui relie Montrejeau et Luchon en Haute-Garonne. Cette ligne fait 36 kilomètres, elle est en mauvais état, résultat : elle n’a pas vu un seul train depuis six ans. Et puis surtout dans le Gard la région veut piloter directement le chantier de la ligne Alès Bessèges. Selon Jean-Luc Gibelin Vice président de la région Occitanie délégué aux transports les négociations sont encore en cours avec SNCF Réseau et aucun accord n’a été trouvé pour le moment. Il faut également savoir Laurie que la région compte expérimenter plusieurs trains à partir de 2022, le train hybride, le train à batteries rechargeables et le train à hydrogène. C’est la seule région qui pour le moment propose ces alternatives.

Répondre à cet article