Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > En Train > Las des aléas des trains SNCF : les usagers du Tarn prennent le bus (...)

Las des aléas des trains SNCF : les usagers du Tarn prennent le bus !

mercredi 10 juillet 2019, par La rédaction

85% de hausse de fréquentation en un an pour les lignes de bus LIO du conseil régional d’Occitanie reliant Castres à Toulouse ! Et pourtant la liaison ferroviaire SNCF existe avec de nombreux trains, jusqu’à un tous les quarts d’heure.
 
Le désamour est désormais profond entre la SNCF et ses usagers comme l’indique cet article du Monde du mardi 9 juillet :
 
"Entre la SNCF et ses usagers, ça déraille"
 

PDF - 613.1 ko

 
Et sur France Bleu Toulouse ce matin dans le journal de 8 heures, un usager typique du train le critique :
 


On les prend de plus en plus ces bus LIO développés par la région Occitanie. Rapides, parfois plus ponctuels que les trains. Deux nouvelles lignes à 2 euros seront lancés à la rentrée sur Graulhet Toulouse et Albi Montauban. Un changement largement encouragé par le succès de la ligne Castres Toulouse qui en un an enregistre un bond de 87 % de fréquentation. 17 AR par jour avec LIO c’est forcément une grosse concurrence pour la ligne SNCF que Richard, abonné depuis dix ans, déserte de plus en plus.
 
« C’est vrai qu’il y a souvent des trains supprimés, sans trop savoir pourquoi ou avec des excuses, on va dire, aléatoires. Ensuite la fréquence... il y a des créneaux où il y a des trains tous les quarts d’heure et puis d’un seul coup si on n’est pas dans les bons créneaux et bien faut attendre plus d’une heure pour avoir un deuxième. Donc la répartition n’est pas top non plus. Je suis abonné depuis plusieurs années donc... une dizaine d’années à peu près... »
 
Et au fil des années ça s’est... ça a évolué ?
 
« Pas forcément dans le bon sens. À part le matériel effectivement qu’ils ont changé. Ça... ok. Mais pour le reste, l’attente en gare... maintenant ils ferment de plus en plus les guichets... dans des heures où normalement si on veut renouveler son abonnement le matin en prenant notre train il y a plus personne maintenant. Et si on termine tard le soir et bien c’est fermé aussi. Donc c’est pratique ! »
 
Et ces nouveaux tarifs uniques à 2 euros sur les bus LIO de la région entreront en vigueur au 1er septembre dans le Tarn et ailleurs. On ne sait pas encore sur quelles lignes exactement.

 

JPEG - 81.4 ko

 
Et ce n’est pas tout :
 
Sur Marianne : SNCF - pénurie de billets, amendes abusives... les abonnés TGVmax pas "happy" du tout
 
Pépy, le fossoyeur du train en France, du vent !!! Et plus vite que ça.

1 Message

Répondre à cet article