Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > Actualités > Les gares en Auvergne, ça continue de fermer à tout va

Les gares en Auvergne, ça continue de fermer à tout va

vendredi 3 septembre 2021, par La rédaction

Ca va très mal pour le train dans cette région : SNCF pense que les usagers vont accepter sans broncher indéfiniment les fermetures de gares et de guichets. En Auvergne en tous cas elle pratique le démantèlement du service public depuis des décennies. Rares sont désormais les gares où l’usager peut acheter encore un billet.
 
Alors qu’un plan de cession de ces bâtiments aux collectivités locales semble avoir vu le jour, on ne constate aucun empressement du côté de l’opérateur ferroviaire. Voici l’état d’une gare laissée à l’abandon à Saint-Eloy les Mines dans le Puy de Dôme :
 

 
Située sur la ligne de Lapeyrouse à Volvic, elle était desservie par des trains régionaux et un trafic de marchandises était assuré. La ligne étant fermée depuis fin 2007, tout trafic a cessé.
 

 
Mais le plan de fermeture des gares poursuit son chemin bon train ! On apprend le projet de fermer celle de Lezoux en 2022, alors qu’une entreprise de bois vient de s’installer à côté pour faire du fret, et que les usagers, étudiants et travailleurs, n’auront plus accès à la salle d’attente. Plus de proximité ni de renseignements avec les agents.
 
Il est aussi prévu de fermer la gare de Pont de Dore le matin en 2023, même situation pour les usagers, et une étude serait en cours du côté de Boën dans la Loire.
 
Quid du plan de relance des petites lignes dont on se gausse à Paris à grands coups de communiqués ?
 

1 Message

Répondre à cet article