Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > Actualités > Ligne Clermont Fd - Paris : communiqué après la visite de Clément Beaune en (...)

Ligne Clermont Fd - Paris : communiqué après la visite de Clément Beaune en Auvergne

jeudi 15 septembre 2022, par La rédaction

Le ministre délégué aux Transports était à Clermont-Ferrand le 15/09/2022. Voici le communiqué de nos amis du Collectif des usagers de la ligne SNCF Clermont-Paris :
 

Pour notre collectif, les deux sujets majeurs de cette ligne sont la régularité et le temps de parcours.
 
Les investissements, rappelés par le ministre, visant à fiabiliser la ligne devraient permettre d’améliorer la fiabilité. Des dérapages dans les délais de réception des nouveaux matériels sont un risque réel aujourd’hui. En l’état de notre connaissance, ces investissements n’auront qu’un effet marginal sur le temps de parcours.
 
Le deuxième sujet, sur lequel nous avons interpellé le ministre, à savoir une durée de trajet sensiblement réduite à un maximum de 2h30, n’est pas abordé (traité ?) à ce stade. C’est bien sûr une grande déception pour nous. Nous rappelons les mots d’Emmanuel Macron sur les ondes de France Bleu Pays d’Auvergne en décembre 2021 concernant les travaux de fiabilisation de la ligne « ce n’est qu’une étape ». Le temps du ferroviaire étant un temps long, l’horizon s’éloigne malheureusement.
 
Nous saluons la démarche de cette visite du ministre et de la SNCF. Nous considérons même qu’il y a une forme de courage de leur part à venir « affronter » les acteurs de cette ligne sans avoir d’annonce supplémentaire à formuler et en étant transparents sur les risques de dérapages de la date de réception des nouveaux matériels.
 
Nous considérons que c’est une prise de contact avec le nouveau ministre qui hérite d’une situation dégradée, peut-être la visite la plus facile, car, la prochaine fois, le ministre et la SNCF seront attendus sur leurs engagements, notamment en termes d’amélioration et de fluidité de la communication.
 
« La mobilité n’est pas un sujet technique, mais est un sujet politique. Il y a eu des régressions. Nous voulons réinvestir sur les lignes d’équilibre des territoires » C. Beaune. Hâtons-nous de penser à l’étape suivante, celle d’un Clermont-Paris en 2h30… cela restera le sujet prioritaire de notre collectif.

 
Le Collectif des usagers de la ligne SNCF Paris Clermont tient à ajouter :

 
Ce matin, nous étions invités à une réunion pour parler de la ligne SNCF Clermont-Paris avec le ministre des Transports, la SNCF et les acteurs locaux de cette ligne.
 
Nous avons présenté notre collectif et suggéré aux participants de regarder la « Saga du Volcan » qui rappelle l’histoire, en accéléré, de notre ligne de chemin de fer. Il nous restait ce dernier épisode à écrire… Nous avons remercié tous ceux qui se battent, ou se sont battus, depuis de nombreuses années pour cette ligne : élus, acteurs économiques institutionnels, sportifs, artistes, usagers lambda ainsi que nos précieux alliés que sont les journalistes.
 
Notre collectif a questionné les indicateurs permettant de conclure que la régularité s’est « amélioré » car ce n’est généralement pas notre perception.
 
Au-delà de Clermont, c’est bien l’amélioration de l’accessibilité du Massif central à Paris qu’il faut rechercher. Nous pensons à nos amis du Vive le Train Cévenol, mais également aux usagers de tous les autres départements indirectement desservis par cette ligne Cantal, Haute-Loire, Corrèze, Lozère, etc. Le temps du ferroviaire étant un temps long, l’horizon s’éloigne malheureusement.
 
Le ministre n’a pas fait de nouvelle annonce. Mais a proposé une méthode nouvelle, annoncée en 2019 mais jamais mise en place. C’est une très bonne chose : création d’un groupe de travail pour notre ligne (trimestriel) qui se réunira dès octobre et création d’un comité de pilotage qui se réunira en décembre.
 
La SNCF a souhaité nous rassurer en nous informant qu’elle voulait mettre l’accent sur les grands retards (prévention et gestion des voyageurs).
 
Il y a eu unanimité sur :
- La nécessité d’améliorer et fluidifier la communication de la SNCF et entre nous pour mieux se comprendre
- La volonté de travailler tous ensemble, comme cela s’est toujours fait sur ce sujet.
 

Répondre à cet article