Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > En Train > Ligne SNCF Clermont Ferrand Nîmes : l’avenir de l’axe du train Cévenol (...)

Ligne SNCF Clermont Ferrand Nîmes : l’avenir de l’axe du train Cévenol inquiète un député ardéchois

mardi 23 avril 2019, par La rédaction

Le Dauphiné Libéré nous apprend que :
 
Fabrice Brun, député LR de la 3ème circonscription de l’Ardèche, s’inquiète pour la mobilité des Ardéchois. Il vient d’interpeller le gouvernement sur la nécessité de conforter la ligne de train des Cévennes Nîmes – Clermont-Ferrand, aussi appelée Ligne du Cévenol. Il a demandé à la ministre des Transports de lui préciser les intentions réelles de la SNCF et de lui indiquer ce que le gouvernement entend faire pour maintenir cette liaison. Alors que l’État finance pour 30 millions d’euros trois rames neuves affectées exclusivement à cette ligne à la fin de l’année, la SNCF a indiqué que « l’échéance de fermeture de la section Langogne – Saint-Georges-d’Aurac était programmée, faute de rénovation, pour 2020 ». Le député a déjà exprimé ses craintes lors de l’examen du projet de loi portant sur la réforme de la SNCF. La fermeture de cette section, longue de 75 kilomètres entre Langogne et la jonction vers Le Puy, priverait les régions Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes de toute relation directe.
 
Sa question écrite :
 

JPEG - 107.1 ko

 
Le lien vers l’article.

Répondre à cet article