Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > En Train > Promos Vacances Intercités SNCF : toujours pas pour le Cévenol [MAJ avec la (...)

Promos Vacances Intercités SNCF : toujours pas pour le Cévenol [MAJ avec la réponse]

mercredi 11 juin 2014, par La rédaction

[Mise à jour du 11 juin]
 
Bonne nouvelle. La SNCF répond favorablement à notre demande :
 

  • les informations erronées quant au parcours du Cévenol vont être corrigées,
  • le Cévenol est bien proposé à la vente sur voyages-sncf.com. Il n’apparait toutefois pas dans la réplique affichée dans le site Intercités. Ils travaillent pour corriger le défaut.
  • La SNCF est prête à tester ce type de promotions sur le parcours Clermont – Nîmes lors de la prochaine campagne promotionnelle.   Merci à eux pour leur réactivité soudaine.   La lettre :
JPEG - 137.6 ko

[Article du 20 mai]
 
Ce matin 20 mai annonce de la SNCF : Dès demain INTERCITÉS met en vente 150 000 billets à petits prix vers plus de 300 destinations en France pour des voyages du 23 mai au 26 juin.
 
On se précipite sur leur site www.intercites.sncf.com et on tombe sur ceci qui confirme l’offre :
 

 
Parfait, on va donc vérifier si l’offre est applicable à tous les Intercités puisque la belle carte du réseau s’affiche sur le site en question :
 

 
Testons avec un trajet Clermont-Ferrand Alès par exemple :
 

 
Le fantastique site web nous affirme qu’Alès fait bien partie du réseau Intercités. Ouf, on respire. Il nous indique même qu’Alès est sur la ligne Clermont-Ferrand Nîmes. Ô joie de la divination !
 

 
Cliquons cliquons donc sur le lien proposé. La réponse est cinglante, il s’agit bien du train Cévenol. Ô merveilleuse divinitude !
 

 
Nous allons pouvoir acheter notre billet sans doute à un prix promotionnel pour ces vacances. Nous choisissons donc dans la liste déroulante des gares de départ Clermont-Ferrand :
 

 
Sélectionnons donc Alès en destination (ou Nîmes)(ou Labastide)(ou Langogne) dans le choix déroulant :
 

 
Horreur et stupeur : aucune gare de la ligne des Cévennes n’y figure ! Adieu veaux, vaches, cochons, couvée...
 
Le sabotage est sciemment organisé et continue malgré nos remarques de début d’année. Tout est fait pour décourager l’usager. C’est la politique de la direction nationale de la SNCF qui dure depuis des années.
 
Puisque rien ne bouge et que tout va bien le collectif vient d’écrire au ministre des transports et du développement durable (!) Frédéric Cuvillier, à Monsieur Guillaume Pépy directeur de la SNCF. Copie est adressée aux médias, au président de la région Auvergne René Souchon, à celui du Languedoc Roussillon, aux présidents des conseils généraux du Puy de Dôme, de la Haute-Loire, de l’Ardèche, de la Lozère, du Gard, à l’association des élus pour la défense du Cévenol.