Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > Actualités > Un trimestre de travaux 2021 sur la ligne du train Cévenol : entre Monistrol (...)

Un trimestre de travaux 2021 sur la ligne du train Cévenol : entre Monistrol d’Allier et Chapeauroux SNCF Réseau va faire mumuse avec quelques traverses

samedi 27 mars 2021, par La rédaction

C’est la partie de la ligne des Cévennes sur laquelle rien n’a jamais été fait, qui en a le plus besoin, celle qui voit sa vitesse réduite à 40 km/h depuis douze ans, sans amélioration après des années de soit disant travaux de régénération qui ne correspondent en réalité qu’à un rattrapage de maintenance courante non effectué l’an dernier palliant seulement à l’urgence sans intégrer le rétablissement du potentiel de l’infrastructure.
 
Ce tronçon en très mauvais état fait 16 kilomètres de long, vous lisez bien 16 kilomètres pas plus. Tous les ans on rafistole on remplace 3 traverses par ci deux par là. Cette année 2021 c’est 5400 traverses qui seront changées, mais pas sur le tronçon le plus fragile, non, entre Saint-Georges d’Aurac et Langogne !
 
Gare d’Alleyras il y a un mois 60% des traverses étaient bombées fluo jaune signifiant qu’elles seront à changer
 

 
Il faut 1666 traverses par kilomètre selon SNCF Réseau. Donc on va remplacer cette année l’équivalent de 3,2 kilomètres de voies, et pas d’un coup, non, réparties le long des 55 kilomètres de voie ferrée entre ces deux gares sans doute pour que la coupure de service dure plus longtemps.
 
Pendant ce temps sur la Côte bleue on renouvelle 20 km de ligne en 40 jours entre l’Estaque et Carry-le-Rouet sur les deux voies qui constituent la ligne, non électrifiées comme ici, soit 40 km. 1 km par jour. 40 jours y compris la réfection totale de tunnels, des confortements de parois rocheuses etc. C’est le quotidien la Marseillaise qui l’indique. Marseille par cet itinéraire de la Côte bleue étant l’ancienne destination de la ligne de train des Cévennes.
 

 
Ce renouvellement a été effectué à l’aide d’un train-usine. Ici dans le haut Allier il suffirait de 16 jours de fermeture pour remplacer nos 16 kms. Mais là c’est 3 mois et 10 jours à l’aide d’un matériel de pointe ultra sophistiqué. D’ailleurs notre train usine à nous le voici, prêt pour les rafistolages, en gare de Langeac :
 

 
Non seulement SNCF Réseau ne veut plus débourser un centime pour le réseau du Massif central mais quand les collectivités payent les travaux à 100% la société ferroviaire se moque des élus, de la région, en ne mettant aucun moyen digne et la plupart du temps en sous-traitant les opérations.
 
Au travers des régions Auvergne Rhône Alpes et Occitanie c’est bien aux usagers et aux habitants qu’ont s’en prend en coupant les circulations durant 3 mois. Et ça nous nous en souviendrons.
 
En plus des traverses qui sont les seules opérations qui pourraient améliorer l’existant on va conforter comme à l’habitude quelques têtes de tunnel, et, oh formidable, refaire l’étanchéité du viaduc de Chapeauroux sans parler du remplacement des gardes-corps qui ne sont plus aux normes. Car ça c’est important !
 
Pendant ce temps au sud de Langogne sans rien dire on remplace le double de traverses...
 

 
Dans la presse :
 
- RCF journal de 8 heures du lundi 29 mars :
 

Le Journal local 08h du lundi 29 mars

 

Répondre à cet article