Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Pour la défense des transports publics voyageurs en Haut-Allier

    SEPTEMBRE 2022

    Cafouillage général cet été avec des suppressions de trains, faute de rames ou de conducteurs, des rames en sous capacité obligeant les usagers à voyager debout quand on approche des zones urbanisées : la demande croissante des usagers au vu de la crise énergétique et du prix des carburants ne semble pas être la bienvenue à la SNCF et dans les régions. La moindre des choses est pourtant de répondre à ce changement : de nouvelles rames doivent être commandées, éventuellement les voitures mises au rebut doivent être réhabilitées.
     
    Mais réjouissons nous, une ligne rouvre aux voyageurs près de chez nous, dans le bas de la rive droite du Rhône, bientôt ce sera le tour d’Alès Bessèges. Le tout grâce à la politique volontariste de la région Occitanie. Et en Auvergne Rhône Alpes nous direz vous ? Le président de la région actuel exprime au quotidien son dédain pour le train par le silence aux questions de ses administrés. Il ne consent à agir qu’obligé comme à proximité de la Suisse où il a lancé une étude (pour gagner du temps) sur la réouverture d’Evian-les-Bains à Saint-Gingolph. Les suisses la désirent depuis 40 ans. C’est ainsi extrêmement facile de se présenter ensuite comme région à la gestion la mieux gérée, celle où il y a le moins de dépenses, quand on sait que le ferroviaire est le plus gros budget des régions. Vous avez compris l’astuce ? Motus et le moins possible sur le train et ainsi tous les électeurs, agriculteurs et personnes aisées d’un certain âge qui ne se déplacent pas ou peu en train, revoteront pour l’ -excellente- gestion.
     
    Faire connaître la ligne des Cévennes, que même les habitants de l’est de la Haute-Loire ignorent, ou que les guichets SNCF restants eux mêmes déconseillent aux usagers : il faut conseiller le train comme un moyen de transport de plus en plus fiable dans le Massif central.
     
    Notre collectif est actif au niveau régional mais également au niveau national et international :
    - au sein du Collectif « Oui au Train de Nuit »
    - au sein du Collectif de défense pour le retour de la Transversale ferroviaire Clermont Thiers St-Etienne Lyon
    - au sein du forum européen « Tous en train » initié par la Fondation Charles Léopold Meyer pour le Progrès de l’Homme.
     
    En rade dans une gare du massif central pour se débrouiller sans guichets voire sans panneau d’affichage les seuls canaux d’informations sont :
     
    - Pour la confirmation de vos horaires, les retards et suppressions éventuels ils sont signalés sur ce site à la chronique Prochains départs ou encore mieux le nouveau site de la SNCF enfin pratique et compatible smartphones.
    - Pour planifier et acheter un billet en désert rural pas d’autres moyens que le site web sncf-connect pour tous les trajets, trajets à un euro compris, ou le site TER pour ce qui concerne un voyage de bout en bout en TER.
    - Evitez d’installer l’application SNCF Connect encore moins performante que l’ancienne bouse de Voyages SNCF. Décidément en France on ne sait pas faire.
    - Pour les horaires, les trajets, les cartes, les arrêts intermédiaires, l’affichage de toutes les correspondances et la clarté vous pouvez aussi utiliser l’excellent site de DB France
     
    N’oubliez pas que tous les sites SNCF n’affichent pas les trajets comportant plus de 2 correspondances. N’hésitez pas à utiliser le site de la DB, en français ou le site montrain.com pour connaitre les vraies possibilités pour votre voyage. Même les agents SNCF l’utilisent. Puis reportez vous sur le site web SNCF Connect pour acheter vos billets.
     
    Continuons à signer notre pétition pour des tickets ouverts non limités à 2 changements. On a besoin de vous.
     
    Vous pouvez aussi questionner la SNCF AURA et Occitanie sur Twitter à @TER_Occitanie ou @SNCFTERAURA. Sauf le samedi et le dimanche pour AuRA.
     
    Pour raconter vos mauvaises et vos bonnes expériences : notre mail

    . Nous ferons remonter.
     

Derniers articles

  • 23 mars - La rédaction

    Ce week-end aura lieu la Grande Marche depuis Clermont et Saint-Etienne vers Noirétable milieu emblématique du tronçon « suspendu » par SNCF entre Thiers et Boën. Rassemblements de départs à 11h00 à la fois devant les gares SNCF de Clermont-Ferrand et Saint-Etienne Chateaucreux. Comment se fait-il en France, en 2022, que deux métropoles de 300 000 et plus de 400 000 habitants à 135 km l’une de l’autre ne soient pas reliées par une voie ferroviaire express et de haut niveau de services alors qu’elle l’a (...)



  • 20 mars - La rédaction

    C’est la mode en France en ce moment, conséquence de l’abandon de l’état, plus ou moins assumé, envers les territoires, qui refuse de financer notamment les lignes ferroviaires historiques d’équilibre du pays trop coûteuses et pas assez rentables, comme si des liaisons interrégionales destinées à donner les mêmes services de mobilité à tous les « pays » traversés devaient à tout prix s’autofinancer, donc il faut absolument proposer, sur ces lignes qu’on ne veut plus entretenir, soit carrément des pistes vertes (...)



  • 16 mars - La rédaction

    Le journal MédiaLot La disponibilité de ces voitures à l’horizon 2030 sera en effet très limitée et pour le moment la commande de 300 nouvelles voitures promise en 2021 par le ministre des transports Djebarri pour 2025 n’a pas été passée, ce qui repousse d’autant, au vu des délais de fabrication de 4 à 5 ans. Sur le marché aucune autre voiture couchette n’est disponible à la vente en Europe, la SNCF s’étant réveillée parmi les derniers opérateurs après l’engouement des pays voisins qui ont tout raflé. (...)



  • 12 mars - La rédaction

    Le réseau #Entrain. Des normes que chaque opérateur applique à sa guise et son bon vouloir. Les voyageurs par avion n’ont pas ce genre de problèmes ! Face aussi à l’avènement de ces opérateurs alternatifs et pour remédier à ces problématiques de repliement sur soi des opérateurs ferroviaires nationaux, plusieurs axes d’actions #Entrain sont envisagés : L’élaboration d’une étude sur les effets de la libéralisation dans le ferroviaire en Europe. Elle est actée et sera confiée à un étudiant en transports / (...)



  • 12 mars - La rédaction

    C’est cette solution de rame directe tribranche par Clermont qui est prônée officiellement par la Région Occitanie, opposée à la desserte via Brive et la ligne Paris Toulouse, avancée par le gouvernement, et la seule solution possible pour une desserte complète des territoires auvergnats, caussenards, du haut Allier, de l’Aubrac selon la grande majorité des groupes de défense des lignes Béziers - Clermont Ferrand et Nîmes Clermont Ferrand, soit à ce jour la totalité des organisations moins une. La (...)



  • 11 mars - La rédaction

    La réponse de l’équipe de Jean-Luc Mélenchon de l’Union Populaire à la lettre ouverte des défenseurs du ferroviaire en Auvergne, Cévennes, Aubrac et Causses, aux candidats à la présidence de la République :
    Sandrine Descaves et Christian Causse Porte-paroles en Lozère de l’ Union Populaire / Jean-Luc Mélenchon 2022
    Mesdames, messieurs,
    Nous vous remercions de votre courrier au sujet de la situation du transport ferroviaire.
    Nous partageons totalement vos préoccupations, votre constat et nous y (...)



  • 11 mars - La rédaction

    La réponse de Nathalie Arthaud de Lutte Ouvrière à la lettre ouverte des défenseurs du ferroviaire en Auvergne, Cévennes, Aubrac et Causses, aux candidats à la présidence de la République :
    Nathalie Arthaud aux Collectifs d’usagers des transports.
    Monsieur,
    Au nom d’un collectif d’associations d’usagers du rail, vous dénoncez, à juste titre, la dégradation continuelle de la desserte ferroviaire de votre contrée. Tout comme vous, je suis indignée par la politique de l’État et de la SNCF (...)



  • 11 mars - La rédaction

    Jean-Luc Gibelin, Vice-président chargé des transports de la région Occitanie nous a confié qu’il pensait que l’infrastructure ferroviaire du sud du Massif central serait modernisée de façon pérenne, pour 2017, maximum 2028, et ce pour 15 à 30 ans. Il s’agit bien des lignes Rodez - Séverac, de retour en 2025, Béziers - Neussargues, Nîmes - Clermont-Ferrand et sa portion « délicate » entre Langogne et Langeac, Labastide Puylaurent - Le Monastier, ainsi qu’Arvant - Aurillac. Enfin des échéances. Avec le (...)



  • 5 mars - La rédaction

    Rare et exceptionnel : tous les collectifs, associations et comités de défense des lignes ferroviaires et de leurs usagers en Auvergne, Cévennes, Lozère et Aubrac se sont réunis pour rédiger une lettre ouverte commune aux candidats de la prochaine présidentielle. La voici : LETTRE OUVERTE AUX CANDIDATES ET CANDIDATS A L’ELECTION PRESIDENTIELLE 2022 Le 4 mars 2022, Nous, soussigné-e-s, représentantes et représentants des collectifs suivants : Association des élu-e-s pour la défense du Cévenol et de la (...)



  • 5 mars - La rédaction

    La circulation d’un TER supplémentaire les week-end d’été débutée l’an dernier est renouvellée pour 2022 avec une période étendue du 18 juin au 11 septembre. Le train n’est pas direct puisqu’une courte correspondance à Langogne est nécessaire.
    Egalement un nouveau TER Langogne Alès est ajouté. Sur la ligne Neussargues - Béziers 2 arrêts supplémentaires en gare du Monastier :
    C’est Michel Dulerm chef de la Direction Mobilités, infrastructures et développement de la région Occitanie qui l’a annoncé lors de la (...)



0 | ... | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | ... | 890



Le Collectif
Nous, Voyageurs !
Massif central

mutualise
- Les Usagers SNCF
du Gard et des dpts
limitrophes
- Le Comité de Défense
des services publics
en Hautes Cévennes
- Les Usagers des
transports de
la Lozère
- Les Usagers des
transports du
Haut Allier




Brandissez
Ni Moutons
Ni Dindons

La Charte du
Voyageur !!!