Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > Actualités > Le projet de TGV Paris Clermont-Ferrand toujours pas enterré

Le projet de TGV Paris Clermont-Ferrand toujours pas enterré

mardi 1er février 2022, par La rédaction

En dépit de l’effort national énorme à effectuer pour la remise à niveau et l’amélioration du réseau ferroviaire historique français certains élus continuent à rêver de TGV, pour gagner quelques dizaines de minutes vers Paris. Tout cela au prix de nouvelles voies créées au coût énorme, détruisant faune et flore sur leur passage, détruisant des parcelles agricoles, déportant les nouvelles gares au milieu des champs loin des villes. Mais non, certains élus en redemandent.
 
Exemple les plans de TGV entre Clermont et la capitale qu’on croyait relever du lointain passé et qui refont surface grâce si on peut dire à la région Centre-Val de Loire qui n’en démord pas. Il s’inscrit dans l’esprit d’une ligne « parallèle » à Paris Lyon. Et une nouvelle expertise des tracés va être entreprise. C’est le site BFM Business qui nous l’apprend : La perspective d’un TGV vers Clermont-Ferrand et Lyon refait surface
 

 
Les habitués de l’Intercités Clermont-Paris qui subissent les déboires d’une ligne et d’un opérateur ferroviaire à bout de souffle depuis des lustres, seront sans doute intéressés par la nouvelle, mais au regard des polémiques de ces 30 dernières années concernant l’équipement de cet axe en grande vitesse, l’accueilleront certainement avec le scepticisme pragmatique qui caractérise aussi tous les auvergnats.
 
De plus en y regardant de plus près on s’aperçoit qu’en fait Clermont n’est que peu concernée par la nouvelle vision, c’est surtout les villes de l’Allier, Moulins, voire Vichy qui pourraient en être les bénéficiaires. Voici d’ailleurs la carte publiée par le quotidien La Nouvelle République.
 

 
Où en est-on quant à l’amélioration et le renouvellement de la ligne actuelle, qui n’est pas du tout saturée d’ailleurs ? Et bien le cap de 2025 semble toujours valable. Patentons et souffrons donc ensemble pendant encore trois ans.
 

2 Messages

  • Le projet de TGV Paris Clermont-Ferrand toujours pas enterré Le 3 février à 06:14, par Thérond Hervé

    Bonjour.Je pense que pour améliorer la desserte Clermont-Paris et retour le passage sur toute la ligne à 200km/h avec bien entendu une amélioration très nette de l’infrastructure .

    Répondre à ce message

  • Le projet de TGV Paris Clermont-Ferrand toujours pas enterré Le 3 février à 20:43, par Axel GREGER

    Bonsoir, voir cet article de transportrail (http://transportrail.canalblog.com/pages/accelerer-paris---clermont-ferrand-sans-pocl/36142493.html) résumant très bien les possibilités d’amélioration de la ligne actuelle sans réalisation de sections nouvelles (à noter que les aménagements au Sud de Nevers seront nécessaires aussi dans le cas de POCL). De cette manière il serait possible de se rapprocher des 3H10 sur Paris - Clermont (avec desserte des villes intermédiaires), mais dans le cas d’un matériel apte à 220km/h (vitesse praticable sur les zones aménagées pour 200km/h) il serait même possible de tangenter les 3H00. Les Confort200 n’étant pas encore sortis d’usine, l’autorisation de ce matériel à 220km/h serait un axe de travail intéressant que pourraient faire valoir les associations d’usagers et les collectivités auprès de l’Etat car permettant de maximiser les gains par rapport aux investissements effectués dans l’infrastructure. N’oublions pas que les TGV Sud-Est étaient d’abord limités à 270km/h avant d’être autorisés à 300km/h.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article