Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > Actualités > Ligne des Cévennes : le train de fret Langeac Tarascon sur Rhône supprimé ! (...)

Ligne des Cévennes : le train de fret Langeac Tarascon sur Rhône supprimé ! [MAJ]

mercredi 25 août 2021, par La rédaction

Les rumeurs se confirment : la société qui achemine les grumes sur la ligne des Cévennes vers le sud depuis la Haute-Loire préfère mettre fin à l’épisode.
 
Essayons de voir quelles seront les conséquences de la décision de Cap Train d’arrêter le transport de bois entre Langeac et l’usine de traitement de pâte à papier de Fibre Excellence à Tarascon sur Rhône via Alès et Nîmes.
 
Des centaines de camions supplémentaires sur la route
 
Lors des longs arrêts de circulations pour travaux sur la ligne des Cévennes, trois longs mois chaque année depuis plus de dix ans, les nerfs des rares entreprises ayant recours au rail ont été mis chaque fois à rude épreuve puisque ces sociétés ont soit été obligées d’allonger leurs parcours en ferroviaire en le détournant via Lyon, près du double de distance à parcourir, soit ont opté pour le report sur route. Or un seul train de grumes équivaut à une cinquantaine de camions sur les routes. Le coût d’un transfert routier est par contre bien moins élevé que l’équivalent en train. Une catastrophe écologique en perspective sur nos routes du Massif Central déjà saturées par les transports poids lourds.
 
Tellement mieux les camions grumiers sur les routes...

 
Une ligne des Cévennes une fois de plus fragilisée
 
Il fut un temps où le trafic voyageurs était considéré comme « secondaire » aux yeux de SNCF Réseau car ce trafic ne lui rapporte pas grand chose. Aussi peut-on s’attendre à de nouvelles décisions de délaissement de l’axe ? On peut le craindre malgré les diverses annonces de cet organisme.
 
Après l’arrêt du fret d’Arcelor Mital sur la ligne des Causses dans le but de maintenir les circulations voyageurs (!) mais après travaux, en septembre seulement, on voit maintenant que c’est la ligne du train Cévenol qui est touchée.
 
Dans les faits tout est fait par la société dite ferroviaire depuis les années 2000 pour stopper son activité fret. Le statut inter-régional obligatoire pour le fret de la ligne des Cévennes tombera de facto pour être remplacé par un statut régional. L’infrastructure sera à terme géré par deux ou trois régions différentes si l’on comprend PACA. Un bon plan pour la SNCF qui aime bien diviser pour mieux s’échapper de ses obligations d’opérateur national historique. Nous voyons les choses comme cela.
 
Une conférence de presse ce jour à 16h à Langeac
 
Les cheminots CGT tiennent une réunion où nous serons présents pour vous informer des détails.
 
A suivre...
 
Suite à la rencontre rien de bien nouveau si ce n’est que ce serait un problème administratif de créances du client Fibre Excellence. Une réunion doit avoir lieu entre Cap Train et ce client dans la journée de jeudi. On en saura plus en fin de journée.
 
Le dernier train de fret vers Tarascon au départ de Langeac hier ?

 

 
La réunion convoquée par les cheminots CGT inquiets. Présents aussi des journalistes, Guy Vissac ancien sénateur et défenseur de la ligne, Jean-Paul Pignède, auteur d’un ouvrage sur la ligne...
 

 
Hier nous twittions en direct le départ du dernier train...

 

 
La vidéo :
 

 
Dans la presse :
 
France Bleu Pays d’Auvergne : Haute-Loire : la ligne de fret entre Langeac et Tarascon est-elle vraiment menacée ?
 

 
La Montagne : Est-ce le dernier train de fret sur la ligne des Cévennes au départ de Langeac (Haute-Loire) ?
 

 
Quelques éléments sur l’état de santé du client Fibre Excellence dans la Provence :
 

 
MAJ 2 du 27 août :
 
Il semblerait que la réunion de jeudi ait été positive, nous l’apprenons par un tweet :
 

 
Et donc mauvaise alerte.
 

Répondre à cet article