Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > Actualités > Ligne du Massif Central : l’Etat veut refiler Thiers - Boën aux collectivités (...)

Ligne du Massif Central : l’Etat veut refiler Thiers - Boën aux collectivités locales

mercredi 10 mars 2021, par La rédaction

C’est ce que dit en substance la lettre du ministre des transports Djebarri en réponse aux questions de Nathalie Sarles, députée de la Loire il y a de cela quelques jours.
 

 
Toute la stratégie de la SNCF et de l’Etat est bien là : faire ouvrir une étude financée entièrement par la région puis avec les nouvelles dispositions de la loi LOM refourguer le tronçon dont on veut se débarrasser aux collectivités locales, communes, communautés de communes, agglos, métropoles, départements et régions.
 
Un schéma de fonctionnement qui garantirait :
- un déclassement de la ligne définitif et une menace sur sa pérennité,
- si des liaisons voyageurs arrivent à être organisés, des changements de trains tous les 50 km aux voyageurs sur un parcours d’une heure et quelques,
- des trains directs impossibles à mettre sur pied,
- l’avènement d’un train touristique qui seul intéressera les collectivités car plus rentable que du train quotidien,
- un très mauvais service pour le voyageur qui veut relier Clermont à Saint-Etienne qui forcément se détournera vers Vichy et Roanne,
- un massacre de l’axe ferroviaire historique,
- etc.
 
SNCF arriverait donc à ses fins et à se débarrasser des lignes soit disant non rentables ou plus simplement qui ne l’intéressent pas. La nouvelle loi LOM le lui permet, une aubaine pour elle.
 
Que ce soit bien clair : les usagers et les habitants ne veulent pas de cette entourloupe technocratique et se surmobiliseront si le ministre insiste dans cette proposition. Les auvergnats et les ligériens veulent pourvoir circuler le plus efficacement et sans entraves en utilisant des trains qui ont toujours relié de bout en bout les 3 grandes métropoles depuis 150 ans.

Répondre à cet article