Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > Actualités > Ligne Nîmes Clermont-Fd et gare d’Alleyras dans les gorges de l’Allier : les (...)

Ligne Nîmes Clermont-Fd et gare d’Alleyras dans les gorges de l’Allier : les réponses décevantes de la SNCF

jeudi 15 avril 2021, par La rédaction

Suite à notre courrier du 2 mars dernier...
 



 
Jean-Pierre Farandou, PDG de la SNCF, a demandé à Alain Thauvette Directeur régional SNCF Lyon de nous répondre. Résultats : des réponses bien maigres pour nos attentes.
 
Toute la panoplie des prétextes habituels sont invoqués dans la réponse envoyée ce jour. Nous avons surligné les passages qui sortent du blabla habituel :
 


 
Ainsi, à part un changement de clôture (!) et des casiers vélos bienvenus quand même, les bonnes aubaines, SNCF botte en touche sur le passage piéton nécessaire à un accès depuis l’avenue de la gare et ses parkings voitures, prétextant que le trafic des voyageurs est insuffisant alors qu’il est supérieur aux gares de Chapeauroux et Monistrol d’Allier qui en sont équipés. Aussi sur le changement des mats / IPN de lampadaires datant d’une autre époque où elle spécifie que rien n’est prévu à ce stade. Aussi sur l’agrandissement de la halte. On se fiche clairement des usagers. Il faudra sans doute attendre 2050.
 
Ce que nous attendons surtout c’est le renouvellement de la voie RAILS TRAVERSES ET BALLAST entre Chapeauroux et Monistrol d’Allier avec le relèvement des vitesses au niveau pour lequel la ligne a été édifié.
 
Mais ça c’est de l’ordre de l’impossible pour SNCF qui refuse de dépenser un kopeck pour le tronçon. Tronçon Chapeauroux - Monistrol qui lui sert de prétexte pour que chaque année la société dite ferroviaire pleure un budget auprès des collectivités locales en menaçant de fermeture. Alors qu’elle est en train de tout renouveler entre Langogne et Labastide côté Occitanie.
 
Gestion du réseau et politique sont apparemment de plus en plus liés.
 

Répondre à cet article