Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > Actualités > Qui va s’occuper de la ligne des Cévennes en Occitanie et en Auvergne (...)

Qui va s’occuper de la ligne des Cévennes en Occitanie et en Auvergne Rhône-Alpes ?

vendredi 2 juillet 2021, par La rédaction

Il est très important de savoir à qui seront confiées les fonctions de chargés des transports dans les deux régions autorités organisatrices concernées par les lignes des Cévennes et de l’Aubrac.
 
C’est ce vendredi 2 juillet qu’avaient lieu la 3ème élection, l’élection officielle des présidents de région et celles des vice-présidents par les conseillers régionaux récemment élus.
 
Côté Auvergne Rhône Alpes en premier, sans surprise Laurent Wauquiez a été réélu président du conseil régional, mais changement au poste de chargé des transports : Martine Guibert perd sa vice-présidence et c’est Frédéric Aguilera, le maire de Vichy, issu du monde associatif qui a été nommé puis élu d’office. Il est aussi vice-président du conseil départemental de l’Allier. président de la communauté d’agglomération de Vichy Communauté. Espérons qu’il arrivera à concilier tous ces postes et à véritablement s’occuper des transports.
 

 
S’il a fallu près de 3 ans à Laurent Wauquiez pour soupeser l’importance des transports publics dans la région qu’il présidait dans son mandat précédent en nommant Martine Guibert à la place du MODEM Patrick Mignola, très... absent à sa tâche, nous pouvons dire que nous avons pu apprécier le bon travail de Mme Guibert à ce poste, très technique, durant ces 3 dernières années. Qu’elle en soit remerciée. Nous souhaitons que la transition se passe au plus vite et que les dossiers en cours sur les lignes dites petites et en perdition de l’ex Auvergne soit rapidement intégrés et menés à terme.
 
Côté Occitanie, là aussi Carole Delga a été réélue sans surprise présidente. Quelques changements chez les vice-présidents mais pas pour la vice-présidence aux « Mobilités pour tous et infrastructures de transports » de Jean-Luc Gibelin qui garde son poste et nous l’en félicitons. C’est la preuve de la confiance que lui porte la présidente et de son travail acharné pour le transport public. Bravo Monsieur Gibelin nous espérons continuer à contribuer du mieux que l’on pourra au développement des lignes du Massif central.
 

 

Répondre à cet article