Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > Actualités > Rive droite du Rhône : dès lundi 29 août retour partiel de l’accès aux (...)

Rive droite du Rhône : dès lundi 29 août retour partiel de l’accès aux voyageurs

samedi 27 août 2022, par La rédaction

La région Occitanie a tenu promesse : elle inaugure ce dimanche d’une façon festive, le retour, partiel, au sud, et après près de 50 ans d’interruption, de la possibilité pour les usagers de se déplacer dans un premier temps jusqu’à Pont Saint-Esprit, Bagnols sur Cèze, Remoulins, sur la ligne ferroviaire dédiée jusqu’à présent au fret, celle de la rive droite du Rhône qui va de Givors (Rhône) à Nîmes (Gard), en tout 254 km.
 
Sur le parcours direct réouvert, qui représente 82 km, en évitant Tarascon sur Rhône, depuis Nîmes Centre les TER passeront par :

- Marguerites
- Remoulins
- Aramon
- Avignon Centre ce qui permet l’interconnexion avec la ligne de la rive gauche
- Roquemaure
- Laudun l’Ardoise
- Bagnols sur Cèze
- Pont Saint-Esprit

 

 
La ligne est constituée d’une double voie électrifiée, une montante, une descendante. Et le hic de cette première phase est que les trains ne peuvent pas changer de voie à Pont Saint-Esprit et sont obligés de « monter » jusqu’au Teil (Ardèche) à VIDE pour effectuer la manoeuvre de positionnement pour le retour ce qui représente en tout plus de 80 km supplémentaires. Sur son site SNCF Réseau explique : "Des travaux de communication entre les différentes voies et la mise en place de dispositifs de signalisation dédiés seront aussi nécessaires."
 
 
Pourquoi cette manoeuvre de rebroussement à VIDE ?

 
Parce que Le Teil se trouve en Auvergne Rhône Alpes et que, malgré une lettre de promesse de cette région autorisant les habitants du Teil à monter dans les TER LIO Occitanie, seuls disponibles à partir de lundi, la région gérée par Wauquiez, en retard sur le ferroviaire comme à son habitude, compte rouvrir aussi la partie nord mais pas avant 2025 - 2026, et les gares qu’elle doit réhabiliter ne sont pas prêtes pour accueillir les voyageurs. Donc les habitants du Teil mais aussi de Viviers et de Bourg Saint-Andéol devront attendre que leur région s’occupe de leurs gares.
 
Pourtant si les usagers locaux regroupés notamment au sein du Collectif des usagers des transports publics de Sud Ardèche (adhérant à la FNAUT comme il est de suite placardé sur leur site web) semblent satisfaits d’avoir reçu cette missive du chargé des mobilités à la région AuRA, puisqu’ils manifestent leur joie ce dimanche 28/08 de voir des trains de la région voisine passer dans lesquels ils ne pourront pas monter, il faut leur indiquer que pour cela une gare réhabilitée n’est pas forcément nécessaire : un distributeur de billets et un abri voyageurs sont suffisants comme dans la plupart des haltes de cette région. Coût très bas en vue du service rendu. Préfèrent-ils attendre 3 à 4 ans de plus ?
 
En tous cas ce voyage à VIDE de 80 kms pour effectuer un changement de voie, certes imposé par SNCF, est scandaleux dans un temps où l’énergie devient chère, et que la demande des usagers pour le train est très forte.
 
 
Les gares du parcours gardois réhabilitées par la région

 

La gare de Pont Saint-Esprit.

 
Pour le moment seules les gares de Bagnols sur Cèze et Pont Saint-Esprit sont desservies et ce bien que les Pôles d’Echange Multimodaux de ces deux gares ne soient pas terminés. En tous cas la desserte de la totalité des gares tant au sud qu’au nord est prévue à ce jour en 2025 - 2026.
 
 
Les horaires

 
Cliquer pour télécharger le PDF.
 

 
Le besoin au quotidien est très clair effectivement entre Avignon et Pont St-Esprit. Et comme on peut le constater c’est cinq allers-retours quotidiens entre les deux villes qui sont mis en place dont deux jusqu’à Nîmes via cette nouvelle voie.
 
 
Un long combat relayé par la région Occitanie.

 
Depuis plus de 20 ans Laurette Bastaroli, présidente du collectif pour la réouverture, se bat pour ce moment tant attendu, avec les autres groupes d’usagers comme Jean Michel, le fondateur des Usagers SNCF du Gard et des départements limitrophes.
 
Ici Laurette Bastaroli en 2015 avec le maire de Remoulins

 
Nous devrions vous relater la journée d’inauguration ici-même dès le 28 au soir. Et sur Twitter en direct.
 

2 Messages

  • {{}}Bonsoir Membre du CUTPSA, je m’inscris en faux concernant vos allégations comme quoi nous serions satisfaits de la non desserte voyageurs de la gare du TEIL
    Bien au contraire nous sous sommes battus depuis plusieurs mois, avons organisé plusieurs manifestations et sit-in (le 20 mars dernier)pour exiger que les ardéchois puissent utiliser les trains occitans en gare du TEIL. Tous les élus ardéchois peuvent témoigner de nos actions vigoureuses.
    Nous avons également fait des propositions concrètes de desserte des quais arrivée et départ en gare du TEIL.
    Ce n’est pas de notre fait si SNCF Gares et Connexion et la région AURA ont mis plus d’un an pour élaborer des solutions d’ailleurs identiques à nos propositions CUTPSA.
    Pour des questions de sécurité il est impossible de traverser les voies, donc il faut des cheminements et pas seulement un distributeur de billet. cela nécessite des travaux. Nous regrettons comme vous tous ces délais...
    La FNAUT soutient naturellement le combat du CUTPSA.
    Merci de donner des informations éxactes et non des allégations mal renseignées.
    Cordialement
    Yves BOUTRY

    Répondre à ce message

  • Effectivement une mobilisation de quelques mois n’est pas suffisante pour obtenir de la SNCF un passage piéton ou un distributeur de billets.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article