Trains de nuit et ligne POLT à la dérive : la manifestation de Figeac

, par La rédaction

Devant la gare de Figeac, les usagers, les cheminots et les élus étaient là pour réagir et dire leur colère face aux suppressions et aléas qui n’ont pas cessé sur cette ligne depuis un an et plus particulièrement depuis l’inauguration en grandes pompes du train de nuit Paris Brive Aurillac.

On notait donc la présence de toutes les organisations d’usagers locales et régionales plus Destination Trains de nuit, les antennes des cheminots du Cantal, du Lot et de l’Aveyron, les députés du secteur, les maires du Lot, le Vice-président chargé des transports de la région Occitanie...

Jean-Noël Boisseleau, Urgence Ligne POLT et Destination Trains de nuit, un des deux organisateurs

 
Le délégué Cheminots de Rodez présente parfaitement la situation.

 
Jean-Luc Gibelin, VP région Occitanie, insiste sur la nécessité de défendre le TDN vers Rodez et rappelle notre proposition commune de substituer un nouveau TDN Paris Clermont Aurillac + Alès + Millau au TDN Paris Brive Aurillac.

 
Les nombreux intervenants.


 
Rendez-vous est pris pour la journée de manifestation du 27 janvier à Gourdon (Lot).
 
Quelques banderoles et slogans.




 
La gare de Figeac inaugurée récemment après son incendie, rachetée et reconstruite par la région Occitanie.

 
Les quais vers Toulouse, vers Clermont Ferrand, vers Paris.



 
La ville de Figeac sous un soleil hivernal.