Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > En Train > Etat et région Auvergne Rhône Alpes laissent tomber le réseau ferroviaire du (...)

Etat et région Auvergne Rhône Alpes laissent tomber le réseau ferroviaire du Livradois Forez

lundi 20 décembre 2021, par La rédaction

Edifiant article de l’Antenne - Les transports au quotidien, dans lequel on apprend que l’Etat ainsi que la région AuRA ne veulent pas aider le réseau intercommunautaire du Livradois Forez à sortir de l’ornière dans lequel il est embourbé. Pourtant c’est un réseau qui bénéficie d’une partie fret avec l’exploitation du tronçon Pont de Dore - Giroux pour l’usine de traitement des vieux papiers de ce dernier village.
 

 
Un enseignement à tirer pour les autres « petites » lignes d’Auvergne
 
S’il y a une morale a cette histoire c’est bien la suivante : la cession totale d’une ligne ferroviaire qui appartient au réseau national, autorisée maintenant par la loi LOM, à une intercommunalité ou même une autre collectivité locale est impossible dans les faits car le coût de maintenance de l’infrastructure à moyen terme se révélera trop élevé. Et encore la ligne du Livradois Forez ne comporte qu’assez peu d’ouvrages importants. Les budgets des communes, des intercommunalités n’y suffiront jamais.
 

 
Il s’agissait et il s’agit toujours pour SNCF Réseau et l’état de se débarrasser avant tout de pans entiers du réseau national, de les vendre aux collectivités le souhaitant, puis d’obliger celles-ci à les fermer sous des prétextes techniques, de sécurité, etc. Quand on s’aperçoit que certains politiques proposent encore, pour éviter les fermetures - abandons de SNCF Réseau, aux collectivités la reprise de ces bouts de réseau, on se dit qu’ils sont bien malvoyants.
 
D’autres financeurs possibles ?
 
Ce sera très difficile par exemple pour un département comme celui du Puy-de-Dôme qui dispose d’un budget certain, d’aider la structure puisque les conseils départementaux ont pour compétence l’entretien des routes et pas des lignes ferrées, même déclassées.
 
L’utilisation de la ligne par les trains touristiques AGRIVAP semble également compromise selon l’article.
 
Le lien vers le syndicat ferroviaire.
 
Un dossier beaucoup plus complet sur ce mini réseau sur le site rail du sud .
 
Et un bon article de la Montagne du 23 décembre : Le Syndicat mixte ferroviaire du Livradois-Forez et Velay cesse le fret et une partie du trafic touristique.
 
En logo la magnifique gare d’Ambert.
 

Répondre à cet article