Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > Actualités > Mobilisation pour les trains de nuit du Massif central : le Premier (...)

Mobilisation pour les trains de nuit du Massif central : le Premier Ministre transmet...

mercredi 14 juillet 2021, par La rédaction

La mobilisation des communes de la ligne des Cévennes n’y aura rien fait : Le 3 mai dernier le Collectif Oui Au Train de Nuit ! Cévennes Auvergne adressait au Ministre des Transports ainsi qu’au Premier Ministre l’ensemble des 39 délibérations pour le retour du train de nuit entre Nîmes et Paris par l’Auvergne et Clermont-Ferrand, une motion qui prouve le soutien indéfectible des territoires traversés à cet axe ferroviaire vital pour nos Cévennes et notre Massif Central.
 
Ce printemps le rapport remis au gouvernement a largement fuité et à notre grand regret aucune des lignes de train de nuit envisagées par le gouvernement dans les proches années ne dessert le massif central, ni notre axe Nîmes Clermont ni l’axe Béziers Clermont.
 
Les démarches que nous avons effectuées auprès des députés concernés n’y ont apparemment rien fait non plus. Si la publication officielle de ce rapport sur les trains de nuit a mis si longtemps à voir le jour c’est qu’il y avait effectivement gêne au niveau du ministère des transports bloqué nous explique-t-on par le ministre du budget.
 
Peu importe. Nous avons reçu hier une lettre du cabinet du Premier Ministre nous informant que notre missive a été reçue et lue puis transmise au Ministre des Transports. Nous en sommes ravis.
 
Nous ne croyons pas au miracle. La situation semble dans l’impasse à ce stade pour nos lignes considérées encore comme non pérennes, et desservant des bassins de population insuffisants. Nous sommes bien loin de la notion de services de transports d’équilibre du territoire qui prévalait fut un temps.
 

 
Rappelons les communes qui ont pris la peine de voter une motion :
 
Brignon (Gard)
Bordezac (Gard)
Frugères les Mines (Puy de Dôme)
Saint-Germain Lembron (Puy de Dôme)
Lablachère (Ardèche)
Saint-Laurent Chabreuges (Haute Loire)
Prades (Haute-Loire)
Saint-Haon (Haute-Loire)
Ribaute les Tavernes (Gard)
Salindres (Gard)
Beaumont (Haute-Loire)
Bouillargues (Gard)
Nîmes (Gard)
Loubaresse (Ardèche)
Auroux (Lozère)
Sainte-Anastasie (Gard)
Salles du Gardon (Gard)
Maruéjols lès Gardon (Gard)
Cendras (Gard)
Parignargues (Gard)
Lespéron (Ardèche)
Issoire (Puy de Dôme)
Prévenchères (Lozère)
Laveyrune (Lozère)
Les Pradeaux (Puy de Dôme)
Malons et Elze (Gard)
Langogne (Lozère)
Saint-André Capcèze (Lozère)
Altier (Lozère)
Brioude (Haute-Loire)
Monistrol d’Allier (Haute-Loire)
Labastide Puylaurent (Lozère)
Alleyras (Haute-Loire)
Sainte-Florine (Puy de Dôme)
Paulhaguet (Haute-Loire)
La GrandCombe (Gard)
Chamborigaud (Gard)
Génolhac (Gard)
Vieille Brioude (Haute-Loire)
 
Merci à elles pour leur mobilisation.

Répondre à cet article