Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > En Train > Adieu brinquebalant train Cévenol et Bienvenue aux Saucisses (...)

Adieu brinquebalant train Cévenol et Bienvenue aux Saucisses !

vendredi 29 janvier 2016, par La rédaction

Nous le réclamions depuis longtemps : enfin le matériel roulant du train Intercités Cévenol est remplacé !
 
Rappelons que l’ensemble constitué de trois wagons corail et d’une locomotive diesel de type BB-67400 était à bout de souffle, nécessitant même après 9 mois de remisage et de maintenance l’an dernier la condamnation d’un wagon entier le premier jour de sa remise en circulation à la mi décembre. L’été les machines n’arrivaient même plus à se maintenir aux vitesses maximales, très basses, dans les gorges et ailleurs, occasionnant des retards systématiques et annulations de correspondance.
 
C’est donc de notre point de vue une bonne nouvelle que de les voir remplacer dès le 1er avril prochain par des rames plus récentes dites X-73500, vous savez les baleines bleues ou encore concombres, suppositoires ou saucisses... Enfin celles qu’on a déjà pour les TER.
 
Plus légères certes, automotrices, d’un confort un peu moindre en terme de tenue de "route", leur utilisation ménagera tous les ouvrages d’art sur le parcours. Une sage décision.
 
Ah c’est sûr ce n’est pas un Régiolis, le nouveau train d’Alsthom destiné à remplacer les TER qui commence déjà à circuler un peu partout. Régiolis qui n’apporte d’ailleurs pas grand chose ni en termes de confort ni sur le plan technique. Nous nous contenterons bien des concombres. Si de plus elles pouvaient être équipées de prises électriques... Que du bonheur.
 
Car on a beau dire cela devrait améliorer la ponctualité, la pérennité des viaducs et autres ponts, pour un niveau de bruit à l’intérieur un peu plus élevé il est vrai. Et les jours d’affluence il faut espérer que la géniale SNCF saura trouver la disponibilité d’autres rames pour compléter une baleine dont la capacité est limitée.
 

 
Composition florale de circonstance (Non ce n’est pas une couronne mortuaire)
 
Dans la presse :
 

  • Midi Libre Lozère du 30 janvier 2016 :