Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > En Train > Consultation de la commission sur les trains TET : prenez un peu de temps (...)

Consultation de la commission sur les trains TET : prenez un peu de temps pour répondre !

mercredi 25 mars 2015, par La rédaction

Pour la survie du massif central, pour vous, pour les lignes ferroviaires de l’Aubrac et du Cévenol, pour la Lyon Limoges Bordeaux, merci à toutes et tous de prendre le temps de répondre au questionnaire officiel sur les Trains d’Equilibre du Territoire mis en place par la commission des TET. Il faut atteindre une masse critique de réponses allant dans le même sens.
 
C’est ici : Consultation du public sur l’avenir des Trains d’Equilibre du Territoire (TET)
 
N’hésitez pas à dire ce que vous pensez de la gestion de ces lignes par l’état et la SNCF.
 

Argumentaire :
 

C’est trop cher : L’état et ses responsables actuels voudraient se désengager parce que ces lignes sont établies déficitaires.
 

  • Mais le transport est un service public et donc un dû à tous les citoyens !
  • Mais l’état n’est pas un groupe financier capitalisant pour des actionnaires ! Il se doit de rééquilibrer les moyens des zones denses vers les autres !
  • Mais c’est le devoir de l’état d’établir un service de transports efficace sur tous ses territoires ! Et quelque soit la densité de population ! Sinon à quoi sert-il ?
  • Mais le désintérêt et l’absence de promotion pour ces lignes affiché par la SNCF depuis plusieurs années n’est-il pas la cause première de leur désaffection ?
  • Mais le non entretien par la SNCF de son réseau de lignes dites secondaires n’est-il pas la cause d’un service aux usagers qui se dégrade au fil du temps ?  

C’est des bouseux : L’état et ses responsables actuels abandonnent les zones rurales.
 

  • Il veut donc encore grossir les métropolettes et les agglopôles ?
  • Il veut donc accélérer la désertification des campagnes ? (En bonne voie d’ailleurs, sa complicité est efficace !)
  • Il veut donc laisser les zones rurales à l’agriculture intensive et faire raser monts et vallées pour laisser encore plus de production aux partisans de l’agro bizness à deux balles ?
  • Il veut pouvoir continuer à se moquer des bouseux ? (Sauf en période électorale où là toutes les voix sont bonnes, et où on leur promet de la téléphonie mobile 3G en zones blanches et des centaines de kilomètres d’autoroutes pour y arriver plus vite l’été pour des vacances encore plus nature).  

Ils ont les moyens : L’état sous entend qu’habiter encore dans les territoires moins peuplés est un luxe
 

  • C’est donc la panacée pour l’humanité et ses futurs habitants d’évoluer dans un air complètement pollué ?
  • Il faut donc obligatoirement passer deux heures dans les transports tous les jours pour se rendre sur le lieu de son travail ?
  • Il est donc impératif de placer la moitié d’un salaire pour se loger ?  

Etc.
 

Et il est donc normal pour l’état que les habitants du massif central et des zones rurales polluent la planète avec leur véhicule personnel s’ils veulent continuer à vivre normalement en zone rurale,
 

  • pour poster un courrier
  • pour voir un médecin
  • pour prendre le TGV le plus proche (souvent à plus de 200 kms)
  • pour faire ses divers achats
  • pour faire certaines démarches administratives obligatoires.