Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil du site > En Train > Réouverture des guichets de la ligne du train Cévenol : à Génolhac le 15 juin (...)

Réouverture des guichets de la ligne du train Cévenol : à Génolhac le 15 juin et pour Villefort et la Grand Combe ?

jeudi 11 juin 2015, par MG

Nous venons d’apprendre en lisant Objectif Gard que le guichet de Génolhac sera rouvert le 15 juin. Bravo au comité de défense. Mais son président Claude Magnien ajoute dans l’article : "La SNCF, elle n’en a rien à foutre ni des Cévenols, ni du reste. Dans quelques temps, même la ligne sera morte. C’est pour ça qu’il faut rester mobilisés car si nous avons gagné une bataille aujourd’hui, il faudra aller au combat demain". Claire vision.
 
L’article du journal gardois.
 


 
Du côté de la Grand Combe et de Villefort : Rien. Aussi le collectif de défense de Villefort vient de publier un communiqué :
 


A l’occasion d’une réunion en sous-préfecture d’Alès consacrée aux modalités de réouverture du guichet de Génolhac, le collectif citoyen pour la réouverture du guichet SNCF de Villefort a pu remettre aux représentants de la Région : Mme Meunier Polge Vice-Présidente du Conseil Régional en charge des transports, et de la SNCF : M Schoukroun Directeur des affaires Territoriales, les 1532 signatures recueillies à Villefort et dans les environs de la pétition demandant la réouverture du guichet de Villefort pour la pérennité de la ligne SNCF des Cévennes.
 
Ce représentant de la SNCF s’est engagé à venir à Villefort à l’invitation de Mme la Maire pour une réunion sur le sujet dans la 1ère quinzaine de juillet. On comprendrait mal que la Région refuse de s’y joindre.
 
Enfin la forte mobilisation des habitants de ce territoire rencontre un écho.
Il est certain que lors de cette réunion les citoyens seront nombreux pour leur dire combien cette fermeture du guichet SNCF est inacceptable.
 
Il serait temps que le Conseil Régional, garant du service public et de l’égalité territoriale, assume ses responsabilités d’Autorité organisatrice des transports ferroviares régionaux de voyageurs, car en matière de guichets, c’est lui le donneur d’ordre, et qu’il cesse d’avaliser les désidérata de la SNCF qui n’est que l’opérateur.
 
Que la SNCF adopte une stratégie de sabordage de la ligne, c’est tout à fait regrettable de la part d’une entreprise 100% publique, mais que la Région la suive dans cette stratégie, ce serait une grave erreur politique.
 
Ignorer cette demande unanime et raisonnable de la population et des élus locaux de réouverture du guichet serait en quelque sorte un déni de démocratie.
 
Note : cette demande est tout ce qu’il y a de plus raisonnable car il y a toujours un agent SNCF en gare qui ne demande qu’à continuer à pratiquer l’activité "information et vente de billets" comme il l’a toujours fait.