Suivre la vie du site RSS 2.0

Pour la défense des transports publics voyageurs en Haut-Allier

    NOVEMBRE 2022

    Nous vivons au quotidien les suppressions de trains, faute de rames et de conducteurs, les rames en sous capacité obligeant à voyager debout dès qu’on approche des zones plus urbaines : la demande croissante des habitants au vu de la crise énergétique et du prix des carburants ne semble pas être la bienvenue à la SNCF et dans les régions, incapables d’en assumer le succès.
     
    La moindre des choses est pourtant de répondre à ce changement : de nouvelles rames doivent être commandées, éventuellement les voitures mises au rebut doivent être réhabilitées. Les gares doivent être réaménagées, de vrais services développés.
     
    Et en Auvergne Rhône Alpes nous direz vous ? Le moins possible et aucun développement pour le train, c’est la politique de la région depuis l’avènement de Sieur Wauquiez il y a six ans. SNCF Rhône Alpes Auvergne l’a bien compris, s’est adaptée et a réduit aussi son service.
     
    Des précisions sur qui nous sommes et ce que nous revendiquons.
     
    Faire connaître la ligne des Cévennes, que même les habitants de l’est de la Haute-Loire ignorent, ou que les guichets SNCF restants eux mêmes déconseillent aux usagers : il faut conseiller le train comme un moyen de transport de plus en plus fiable (enfin on essaie d’y travailler) dans le Massif central.
     
    Notre collectif est actif au niveau régional mais également au niveau national et international :
    - au sein du Collectif « Oui au Train de Nuit »
    - au sein du Collectif de défense pour le retour de la Transversale ferroviaire Clermont Thiers St-Etienne Lyon
    - au sein du forum européen « Tous en train » initié par la Fondation Charles Léopold Meyer pour le Progrès de l’Homme.
     
    En rade dans une gare du massif central pour se débrouiller sans guichets voire sans panneau d’affichage les seuls canaux d’informations sont :
     
    - Pour la confirmation de vos horaires, les retards et suppressions éventuels ils sont signalés sur ce site à la chronique Prochains départs ou encore mieux le nouveau site de la SNCF enfin pratique et compatible smartphones.
    - Pour planifier et acheter un billet en désert rural pas d’autres moyens que le site web sncf-connect pour tous les trajets, trajets à un euro compris, ou le site TER pour ce qui concerne un voyage de bout en bout en TER.
    - Evitez d’installer l’application SNCF Connect encore moins performante que l’ancienne bouse de Voyages SNCF. Décidément en France on ne sait pas faire.
    - Pour les horaires, les trajets, les cartes, les arrêts intermédiaires, l’affichage de toutes les correspondances et la clarté vous pouvez aussi utiliser l’excellent site de DB France
     
    Vous pouvez donner votre avis et faire remonter les problèmes des TER Auvergne Rhône Alpes (les bleus) sur ce site de la région, page « Concertation ».
     
    N’oubliez pas que tous les sites SNCF n’affichent pas les trajets comportant plus de 2 correspondances. N’hésitez pas à utiliser le site de la DB, en français ou le site montrain.com pour connaitre les vraies possibilités pour votre voyage. Même les agents SNCF l’utilisent. Puis reportez vous de préférence sur le site web SNCF Connect pour acheter vos billets.
     
    Continuons d’ailleurs à signer notre pétition pour des tickets ouverts non limités à 2 changements. On a besoin de vous.
     
    Vous pouvez aussi questionner la SNCF AURA et Occitanie sur Twitter à @TER_Occitanie ou @SNCFTERAURA. Sauf le samedi et le dimanche pour AuRA.
     
    Pour raconter vos mauvaises et vos bonnes expériences, un message, nous ferons remonter : notre mail

    .
     

Derniers articles

  • 1er février - La rédaction

    En dépit de l’effort national énorme à effectuer pour la remise à niveau et l’amélioration du réseau ferroviaire historique français certains élus continuent à rêver de TGV, pour gagner quelques dizaines de minutes vers Paris. Tout cela au prix de nouvelles voies créées au coût énorme, détruisant faune et flore sur leur passage, détruisant des parcelles agricoles, déportant les nouvelles gares au milieu des champs loin des villes. Mais non, certains élus en redemandent. Exemple les plans de TGV entre Clermont (...)



  • 26 janvier - La rédaction

    En attendant la prise en considération par le gouvernement de la proposition « naturelle » du retour du train de nuit tribranche Nîmes / Béziers / Aurillac vers Clermont Ferrand et Paris, la solution de desserte qui nous paraît la plus fondée et directe, ayant de plus existé, au moins jusqu’à Millau pour la branche vers Béziers et qui pourrait donner ceci : ...les collectifs OATDN Aubrac et Cévennes Auvergne, l’association Amiga (pour le viaduc de Garabit) sont d’accord pour proposer à l’Etat de (...)



  • 25 janvier - La rédaction

    Malgré le tapage médiatique sur le lancement de SNCF Connect l’application smartphone qui va vous changer la vie par rapport à la bouse de Oui.SNCF... ...force est de constater qu’aucune amélioration des résultats n’est apportée. Pire ! Les utilisateurs regrettent d’avoir fait la mise à jour de leur appli Oui.SNCF (oui parce que SNCF Connect s’installe comme une mise à jour...). Plein de défauts sont avancés, ci dessous un florilège de tweets vindicateurs de ceux qui ont osé faire l’upgrade :
    Cliquez (...)



  • 19 janvier - La rédaction

    Ca se passera ce samedi 22 janvier à partir de 10h30 et compte tenu du contexte sanitaire, cette réunion se tiendra en visioconférence.
    Le programme : Une première partie qui reviendra sur les dernières actualités autour de la réouverture de la ligne Clermont-Ferrand Saint-Etienne et en particulier sur la rencontre avec la SNCF et la Région Auvergne-Rhône-Alpes. L’équipe de l’association (nouvelle) Letrain634269 fera également plusieurs annonces pour l’année 2022. Une deuxième partie où chacun aura (...)



  • 18 janvier - La rédaction

    Le premier ministre s’est fendu d’un courrier aux élus hier annonçant le retour de la ligne de train de nuit Paris Brive Aurillac avant fin 2023 comme il l’avait évoqué il y a quelques mois lors d’une visite à Aurillac : « L’État financera cette desserte dans le cadre de la convention d’exploitation des trains d’équilibre du territoire » nous dit-on. On n’en attend pas moins puisque effectivement c’est un service public destiné à atteindre l’équilibre entre les territoires riches etc eux qui le sont moins, (...)



  • 10 janvier - La rédaction

    Le 9 décembre dernier avait lieu un « webinaire », une conférence en ligne, organisé par le CEREMA, dont nous vous avons déjà fait une présentation ici, dont le thème était l’Avenir des petites lignes. Nous y participions. D’autre part le CEREMA et AgroParisTech ont été mandatés par les régions Auvergne Rhône Alpes et Occitanie pour réaliser une étude sur l’avenir des lignes du Cévenol et de l’Aubrac. Cette étude a dû être remise aux demandeurs à cette heure. La présentation s’appuyait principalement sur 3 (...)



  • 3 janvier - La rédaction

    Les autres régions opèrent depuis une quinzaine d’années de nombreuses réouvertures de lignes. Très peu pour le moment dans la région de Laurent Wauquiez. Nous nous interrogeons sur les raisons. Les réouvertures : une nécessité pour les habitants Scandaleusement abandonnées et amenées vers l’agonie par la SNCF qui en avait pourtant la charge depuis 1938 ainsi que par l’état français à partir des années 60, ce dernier n’ayant voulu investir que dans les grandes lignes TGV et le tout automobile, les tendances (...)



  • 3 janvier - La rédaction

    Le premier ministre Jean Castex dans sa grande humanité et son immense horreur de la technocratie vient d’interdire d’enlever le masque dans les transports publics pour consommer, que ce soit de la boisson ou de la nourriture. La mesure est radicale mais indispensable bien entendu. Souhaitons néanmoins que nous soyons encore autorisés à respirer dans les transports dans les prochaines semaines.
    Les usagers demandent à la SNCF, qui devrait être consciente de la « gêne occasionnée » par cette (...)



  • 2 janvier - La rédaction

    Désherber les voies ferroviaires au glyphosate sera dès ce mois-ci de l’histoire ancienne pour la SNCF, la plus grande utilisatrice du produit controversé de Monsento. Ce sont 38 tonnes aspergées sur les rails par an de cet herbicide accusé entre autres de provoquer des cancers. D’ici le printemps, le groupe s’engage à consommer un autre produit moins toxique mais moins efficace et plus cher. Cela devrait pourtant lui permettre de désherber convenablement les voies. Un train désherbeur SNCF La SNCF (...)



  • 24 décembre 2021 - La rédaction

    C’est avec les sapins de la voie ferrée Thiers - Boën, en gare de Noirétable, limite Puy de Dôme / Loire, au point culminant de la ligne défendue par nos amis de Letrain634269.org, que nous vous souhaitons d’excellentes fêtes de fin d’année 2021, en famille et entre proches.

    Et puis un peu d’auto satisfaction aussi puisque notre site web est de plus en plus fréquenté : nous atteignons depuis novembre près de 2000 visiteurs différents chaque jour.
    La progression depuis plusieurs années :
    Et ces (...)



0 | ... | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | 130 | 140 | ... | 910



Le Collectif
Nous, Voyageurs !
Massif central

mutualise
- Les Usagers SNCF
du Gard et des dpts
limitrophes
- Le Comité de Défense
des services publics
en Hautes Cévennes
- Les Usagers des
transports de
la Lozère
- Les Usagers des
transports du
Haut Allier




Brandissez
Ni Moutons
Ni Dindons

La Charte du
Voyageur !!!