Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Pour la défense des transports publics voyageurs en Haut-Allier

    SEPTEMBRE 2022

    Cafouillage général cet été avec des suppressions de trains, faute de rames ou de conducteurs, des rames en sous capacité obligeant les usagers à voyager debout quand on approche des zones urbanisées : la demande croissante des usagers au vu de la crise énergétique et du prix des carburants ne semble pas être la bienvenue à la SNCF et dans les régions. La moindre des choses est pourtant de répondre à ce changement : de nouvelles rames doivent être commandées, éventuellement les voitures mises au rebut doivent être réhabilitées.
     
    Mais réjouissons nous, une ligne rouvre aux voyageurs près de chez nous, dans le bas de la rive droite du Rhône, bientôt ce sera le tour d’Alès Bessèges. Le tout grâce à la politique volontariste de la région Occitanie. Et en Auvergne Rhône Alpes nous direz vous ? Le président de la région actuel exprime au quotidien son dédain pour le train par le silence aux questions de ses administrés. Il ne consent à agir qu’obligé comme à proximité de la Suisse où il a lancé une étude (pour gagner du temps) sur la réouverture d’Evian-les-Bains à Saint-Gingolph. Les suisses la désirent depuis 40 ans. C’est ainsi extrêmement facile de se présenter ensuite comme région à la gestion la mieux gérée, celle où il y a le moins de dépenses, quand on sait que le ferroviaire est le plus gros budget des régions. Vous avez compris l’astuce ? Motus et le moins possible sur le train et ainsi tous les électeurs, agriculteurs et personnes aisées d’un certain âge qui ne se déplacent pas ou peu en train, revoteront pour l’ -excellente- gestion.
     
    Faire connaître la ligne des Cévennes, que même les habitants de l’est de la Haute-Loire ignorent, ou que les guichets SNCF restants eux mêmes déconseillent aux usagers : il faut conseiller le train comme un moyen de transport de plus en plus fiable dans le Massif central.
     
    Notre collectif est actif au niveau régional mais également au niveau national et international :
    - au sein du Collectif « Oui au Train de Nuit »
    - au sein du Collectif de défense pour le retour de la Transversale ferroviaire Clermont Thiers St-Etienne Lyon
    - au sein du forum européen « Tous en train » initié par la Fondation Charles Léopold Meyer pour le Progrès de l’Homme.
     
    En rade dans une gare du massif central pour se débrouiller sans guichets voire sans panneau d’affichage les seuls canaux d’informations sont :
     
    - Pour la confirmation de vos horaires, les retards et suppressions éventuels ils sont signalés sur ce site à la chronique Prochains départs ou encore mieux le nouveau site de la SNCF enfin pratique et compatible smartphones.
    - Pour planifier et acheter un billet en désert rural pas d’autres moyens que le site web sncf-connect pour tous les trajets, trajets à un euro compris, ou le site TER pour ce qui concerne un voyage de bout en bout en TER.
    - Evitez d’installer l’application SNCF Connect encore moins performante que l’ancienne bouse de Voyages SNCF. Décidément en France on ne sait pas faire.
    - Pour les horaires, les trajets, les cartes, les arrêts intermédiaires, l’affichage de toutes les correspondances et la clarté vous pouvez aussi utiliser l’excellent site de DB France
     
    N’oubliez pas que tous les sites SNCF n’affichent pas les trajets comportant plus de 2 correspondances. N’hésitez pas à utiliser le site de la DB, en français ou le site montrain.com pour connaitre les vraies possibilités pour votre voyage. Même les agents SNCF l’utilisent. Puis reportez vous sur le site web SNCF Connect pour acheter vos billets.
     
    Continuons à signer notre pétition pour des tickets ouverts non limités à 2 changements. On a besoin de vous.
     
    Vous pouvez aussi questionner la SNCF AURA et Occitanie sur Twitter à @TER_Occitanie ou @SNCFTERAURA. Sauf le samedi et le dimanche pour AuRA.
     
    Pour raconter vos mauvaises et vos bonnes expériences : notre mail

    . Nous ferons remonter.
     

Derniers articles

  • 20 mai - La rédaction

    De la concertation avec les usagers du 19 mai menée sous la direction de Cyril Philis, responsable de service de la Direction des Transports Auvergne Rhône Alpes...
    ... il ressort en résumé pour les pressés : Reprise de la fréquentation des trains après COVID :
    50% des voyageurs sont des télétravailleurs (chiffres région) Ligne des Cévennes : Confirmation : les travaux annuels n’induiront plus une coupure de service de 3 mois d’affilée à partir de 2024, SNCF Réseau y travaille. Notre demande d’une (...)



  • 19 mai - La rédaction

    Le Comté de Défense des services publics en Hautes Cévennes vient d’envoyer une nouvelle lettre à la SNCF puisque la situation au guichet de la gare se dégrade : ouverture de la gare après le passage du premier train, horaires d’ouverture du guichet incongrus, manque d’affichage... Le comité dénonce un état d’esprit d’abandon du service au public. Voici sa lettre : Nous avons longtemps hésité à vous saisir à nouveau de certaines situations nombreuses et désagréables concernant l’ouverture de notre gare de (...)



  • 18 mai - La rédaction

    L’association Letrain634269 vous propose de définir votre train idéal pour cette liaison future qui redeviendra indispensable entre les 3 métropoles que sont Clermont Saint-Etienne et Lyon. Le travail acharné depuis deux ans pour la réouverture commence à porter ses fruits : SNCF Réseau va conforter cet été tous les passages à niveaux dégradés, et a entrepris un débroussaillage de la ligne. Pendant ce temps le CEREMA fait une étude de la liaison, pour le compte de SNCF Réseau et la Région Auvergne Rhône (...)



  • 16 mai - La rédaction

    Samedi dernier 14 mai avait lieu l’inauguration du nouveau village vacances de Miléade à Alleyras, après des travaux de rénovation et d’agrandissement d’un montant de 6,2 millions d’euros. Désormais en saison la commune va devenir la plus peuplée de sa communauté de communes (Pays de Cayres Pradelles) avec ses 350 lits et ses 80 nouveaux logements. Nous avons demandé à son directeur Julien Faucher quel était l’impact de la ligne ferroviaire des Cévennes sur le fonctionnement du centre touristique (...)




  • TF1 et le journal de 20 heures ont parlé de la ligne ferroviaire Clermont Thiers Saint-Etienne Lyon fermée au grand dam des habitants du Puy de Dôme et de la Loire.
    C’était dans le chronique « Paroles de français » et ça s’appelait « La galère des transports au quotidien ».
    On parle donc du combat de "Le train 634269" pour la réouverture de la ligne.



  • 27 avril - La rédaction

    Lors de la conférence débat de lundi 25 avril sur le thème : La ligne du train Cévenol repensée dans un réseau à haut niveau de performances, en présence des deux Vice-présidents chargés des mobilités des régions concernées Occitanie et Auvergne Rhône Alpes, Jean-Luc Gibelin a annoncé un travail commun afin que les coupures totales de service pour travaux de plusieurs mois tous les ans depuis près de 10 ans cessent progressivement. Le délai annoncé est 2024, ce qui est bientôt. On sait que ces coupures, (...)



  • 25 avril - La rédaction

    Ceux qui nous suivent ont compris qu’il y avait mésentente sur la proposition de prolongation de la desserte en train de nuit depuis Aurillac vers le sud du Massif central. L’association du Cantal « Amiga », créée pour défendre le viaduc de Garabit, qui s’est emparée d’une de nos réflexions en fin de l’année dernière (voir notre article) défend la poursuite du train vers Mende, ce que nous trouvons aberrant, cette ville n’ayant jamais été desservie par le train de nuit, étant une commune d’une importance (...)



  • 20 avril - La rédaction

    La région Occitanie communique :
    La Région demande le transfert de la ligne de fret Tarbes - Bagnères-de-Bigorre et s’engage pour sa réouverture
    Vendredi 15 avril, les élus régionaux réunis en Commission permanente sous la présidence de Carole Delga ont adopté la demande de transfert, de l’État à la Région, de la ligne de fret entre Tarbes et Bagnères-de-Bigorre. Fermée depuis les années 80, l’infrastructure permettrait de desservir l’usine de matériel ferroviaire CAF implantée à Bagnères-de-Bigorre.
    « (...)



  • 20 avril - La rédaction

    Marc Oziol maire de Langogne, a interpellé le 15 avril le Premier ministre au sujet du retour du TDN sur la ligne des Cévennes, alors que son infrastructure sera pérenne en 2027 comme souhaité par l’étude sur les trains Intercités et trains de nuit et par la DGTIM et le gouvernement, étude qui n’a retenu ni la ligne des Cévennes ni celle de l’Aubrac avant 2030.
    Voici la lettre :

    D’autre part les usagers ne voient pas pourquoi le train de nuit Paris Clermont et tribranche vers Aurillac Béziers et (...)



  • 15 avril - La rédaction

    Tout le trafic ferroviaire sur la ligne des Cévennes est coupé jusqu’au 17 juin mais les bus et minibus de substitution mis en place par les régions desservent les gares avec quelques aléas toutefois ou quand le conducteur est au courant. Deux exemples : en Haute-Loire et dans le Gard. Le minibus ne descend pas à Pont d’Alleyras C’était le vendredi 1er avril au matin et ce n’est pas un poisson ce voyageur du Villard sur le plateau du Devès, à 7 kilomètres de la gare d’Alleyras, achète son billet sur (...)



0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 890



Le Collectif
Nous, Voyageurs !
Massif central

mutualise
- Les Usagers SNCF
du Gard et des dpts
limitrophes
- Le Comité de Défense
des services publics
en Hautes Cévennes
- Les Usagers des
transports de
la Lozère
- Les Usagers des
transports du
Haut Allier




Brandissez
Ni Moutons
Ni Dindons

La Charte du
Voyageur !!!