Suivre la vie du site RSS 2.0


Contact

Accueil > En Train > Jean-Luc Gibelin (Occitanie) : le Cévenol ne devient pas un TER (...)

Jean-Luc Gibelin (Occitanie) : le Cévenol ne devient pas un TER !

vendredi 3 novembre 2017, par La rédaction

Dans la réponse succincte qu’il vient de faire aux collectifs des hautes Cévennes (voir les lettres iciet ) le vice-président de la région Occitanie délégué aux transports insiste sur le fait qu’au 1er janvier 2018 le train Intercités Cévenol garde son statut de TET, train d’équilibre du territoire, et que l’état est toujours responsable du matériel roulant et du réseau. Des précisions qui éclairent un peu. Voici son message du 3 novembre 19h :
 


(...) D’ores et déjà, je confirme que nous sommes intervenus auprès de la sncf pour dénoncer la dégradation de l’offre.
 
La suppression de la correspondance semble être en lien avec la modification des dessertes transversales Bordeaux Marseille. Cela n’est pas acceptable pour nous.
 
Le Cévenol ne devient pas un TER, l’Etat reste responsable du réseau, du matériel roulant.
 
Je reviens vers vous dès que possible (...).

Répondre à cet article